Une mauvaise alimentation durant la grossesse prédispose les bébés au diabète

Une mauvaise alimentation durant la grossesse prédispose les bébés au diabète

Des chercheurs espagnols ont découvert que les bébés nés de mères qui se sont mal alimentées durant la grossesse naissaient avec un « profil diabétogène », c’est-à-dire que les nouveau-nés montraient un niveau de glucose sanguin et d’insuline plus élevés que la normale, ainsi qu’un marqueur de la résistance à l’insuline.

Même si les bébés tendaient à naître avec un poids d’environ 3,3 à 3,5 kilos lorsque la mère consommait suffisamment d’aliments pour lui procurer l’énergie adéquate, les chercheurs ont été surpris de constater que le nombre de calories n’était pourtant pas un gage d’une bonne alimentation.

« Plus de la moitié des femmes avaient une mauvaise alimentation, incluant beaucoup de protéines animales riches en gras saturés et pas assez de glucides provenant des légumes et des légumineuses. Les habitudes alimentaires de plus d’un tiers des femmes différaient grandement du régime méditerranéen, pourtant reconnu comme le meilleur au monde pour la santé. Il est surprenant que les femmes ne changent pas leurs habitudes en mieux durant la grossesse », a dit l’auteur de l’étude, Francisco Sanchez-Muniz, tel que rapporté par Medical News Today.

Les résultats ont été publiés dans l'European Journal of Clinical Nutrition.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net