Une consommation modérée d'alcool améliore la qualité de vie

Les personnes qui consomment modérément et régulièrement de l’alcool auraient une meilleure qualité de vie que les personnes qui ne boivent pas du tout, révèle une étude publiée dans le Journal of Study on Alcohol and Drugs.

 

5404 personnes de 50 ans et plus au début de l’étude ont été suivies par une équipe de chercheurs de l’Université de Boston. On constate que pour la majorité des gens, la consommation d’alcool demeure stable pendant environ six ans.

 

Les consommateurs modérés prenaient en moyenne 1 à 3 boissons alcoolisées par semaine, mais pas plus de trois par jour pour les femmes et quatre par jour pour les hommes.

 

31,4 % des gens ont réduit leur consommation au cours de l’étude pour des raisons qui demeurent floues. On croit toutefois qu’avec l’âge, l’interaction sociale devient moins grande, ce qui peut également réduire la consommation d’alcool.

 

Comparativement aux abstinents, l’étude révèle que les buveurs modérés ont une meilleure qualité de vie, et ce, dès le début de l’étude. Cela a perduré tout au long de la recherche.

 

Par contre, ceux qui ont réduit leur consommation ont aussi vu leur qualité de vie être réduite.