Un test vocal pour dépister le Parkinson

Le mathématicien Mike Petit du MIT est le directeur du projet Parkinson's Voice qui vise à créer un test vocal permettant de déceler chez un patient la maladie de Parkinson avec une fiabilité de 86 %.

Avec l'objectif d'enregistrer 10 000 voix de personnes en bonne santé ou atteintes du Parkinson dans le monde, on demande aux gens de faire un appel anonyme de 3 minutes. Sept numéros sont proposés, qui correspondent à 7 pays et 7 langues différentes (Canada : 1-647-931-5776).

Comme le Parkinson engendre une rigidité des muscles, donc de la mâchoire et de l'articulation, on pense depuis quelque temps déjà que la voix est aussi affectée par la maladie que les mouvements, rapporte Santelog.

Ainsi, un simple test vocal rapide et non invasif permettrait d'établir un diagnostic précoce et de choisir un traitement adéquat pour chaque patient.

La maladie de Parkinson touche 6 millions de personnes dans le monde. Les recherches n'ont pas encore permis de trouver les biomarqueurs permettant de créer un test sanguin de dépistage.

L'analyse de la voix, qui pourrait se faire à distance par les patients eux-mêmes, représente donc une voie prometteuse pour un meilleur traitement du Parkinson.

Crédit photo:FreeDigitalPhotos.net