Un régime équilibré pour un meilleur QI

Les chercheurs ont observé le lien entre les habitudes alimentaires des bébés et leur QI à l'âge de huit ans pour en venir à ce résultat, publié en ligne dans l'European Journal of Epidemiology.

« Nous avons découvert que les enfants qui étaient nourris au sein à six mois et avaient un régime sain qui comportait régulièrement des légumineuses, du fromage, des fruits et des légumes à 15 et 24 mois avaient un QI plus haut de 2 points à l'âge de huit ans », explique la docteure responsable de cette recherche, Lisa Smithers.

De plus, les experts ont découvert que les préparations pour bébé données à six mois avaient un impact négatif sur le nourrisson, tandis que celles données à 24 mois pouvaient être bénéfiques.

« Il est important de considérer l'impact à long terme de la nourriture que nous donnons à nos enfants », ajoute-t-elle.

Rappelons qu'il n'y a pas que l'alimentation du bébé qui influe sur son QI. Quoique rare chez les enfants, l’apnée du sommeil peut nuire au QI de ces derniers et augmenter les risques d’hyperactivité.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net