Un long chemin à parcourir pour les enfants victimes d'un traumatisme crânien

Depuis une dizaine d'années, les professionnels de la santé ont une nouvelle approche concernant le rétablissement des enfants ayant subi un traumatisme crânien. Ils comprennent maintenant que ce processus peut être extrêmement long et qu'il englobe non seulement la victime, mais aussi sa famille, ses amis, son école et ses médecins.

Plusieurs spécialistes travaillent donc à trouver les meilleurs moyens et services afin que la transition de l'enfant entre les soins médicaux et son environnement de vie se fasse de mieux en mieux, selon une nouvelle étude parue dans une édition spéciale du NeuroRehabilitation.

« Le rétablissement s'étend bien au-delà de la période technique de réadaptation. Les enfants, les adolescents et les familles luttent pour arriver à retrouver leur élan de vie d'avant », explique Peter D. Patrick, professeur à l'École de médecine de l'Université de la Virginie.

Comme la plupart des enfants font une grande partie de leur convalescence en société et non à l'hôpital, on voit apparaître de nouvelles interventions axées sur le soutien à la famille et le développement de l'estime de soi de l'enfant touché, qui doit souvent composer avec des capacités altérées par le traumatisme.

« Au fil des ans et dans plusieurs endroits à travers le monde, les efforts novateurs et créatifs ont peu à peu révélé des interventions efficaces pour un meilleur rétablissement », conclut le Dr Patrick.

Crédit photo :FreeDigitalPhotos.net