Tuerie de Newtown : les réseaux sociaux rendent hommage à une enseignante héroïque

NEWTOWN, Connecticut – Les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux pour saluer la bravoure de Victoria Soto, une jeune professeure qui aurait protégé ses élèves de première année en s’interposant entre le tireur et les enfants, vendredi, lors de la fusillade dans une école primaire de Newtown, au Connecticut.

Une page Facebook a été consacrée à la jeune femme de 27 ans qui a payé de sa vie pour sauver ses élèves, et qui compte parmi les 26 victimes du massacre.

«[…] Elle restera toujours une héroïne pour moi», a commenté une internaute sur cette page.

«D’une certaine manière, je ne retiendrai pas simplement comment Mlle Soto est morte, mais plutôt comment elle a vécu, tout spécialement dans les toutes dernières minutes de son existence, a écrit une autre personne. Elle est formidable! Elle vivra à travers ces enfants qu’elle a su protéger et bénéficiera de notre gratitude à jamais.»

«Serrez vos proches dans votre bras et dites leur combien vous les aimez, parce que vous ne savez jamais si vous les reverrez un jour. Faites-le en pensant à Vicki», a écrit la sœur de Victoria Soto samedi sur Twitter, a rapporté le «New Times», un journal de la ville voisine de Danbury.

«J’ai parlé avec Vicki jeudi et elle m’a dit qu’elle aimait ses 16 petits anges et qu’elle aurait envie de ne jamais les laisser, a raconté sur Tumblr un ami de l’enseignante. Aujourd’hui (vendredi), quand la tuerie a commencé, Vicki a caché ces enfants dans les placards et quand le tireur est entré dans la salle de classe, elle lui a dit que les enfants étaient en cours de gym. Puis elle a été tuée. Aucun de ses élèves n’a été blessé. Aucun mot ne peut exprimer à quel point nous avons le cœur brisé et décrire cette tragédie. Tu nous manqueras tant.»