Sport et allaitement: pas de danger pour le bébé

« D'après ce que nous savons, les bébés de mères qui font du sport ne gagnent pas moins de poids que les bébés de mères qui n'en font pas », dit à Reuters Health l'auteure de la recherche, Amanda J.Daley, de l'Université de Birmingham. 

Les femmes pourraient donc s'exercer sans crainte lorsqu'elles allaitent.
 
Les inquiétudes provenaient des effets de l'exercice physique sur la production de lait de la mère. 
 
Malgré tout, si vous ne faisiez pas d'exercice avant ou pendant la grossesse, mieux vaut y aller doucement au début. La professeure de nutrition de l’University of North Carolina Greensboro suggère d'abord de prendre quelques semaines pour établir l'allaitement avant de devenir active graduellement.
 
« Commencez avec de la marche 15 minutes par jour, puis ajoutez deux minutes par jour jusqu'à ce que vous marchiez 45 minutes en tout », dit-elle.
 
Toutefois, une autre étude a démontré que le lait des mères actives perdait une certaine quantité de bactéries renforçant le système immunitaire des bébés avec le temps. De plus, il est possible que le taux d'acide lactique dans le lait le rende moins efficace. 
 
Rappelons cependant que l'allaitement ne devrait pas être négligé en fonction de votre activité physique. L’allaitement maternel permettrait aux bébés d’avoir une colonisation bactérienne plus diversifiée que les enfants nourris par préparation artificielle. Ils seraient ainsi mieux protégés contre les antigènes alimentaires et les agents pathogènes, selon le site SantéLog.
 
Crédit photo: FreeDigitalPhotos.net