S’engueuler comme du monde

(Getty Images)Dans la recherche de la personne idéale, les gens ont la plupart du temps des critères tels que :
1.    La beauté esthétique
2.    La confiance en soi
3.    Le sens de l’humour

Moi, ce que je recherche, c’est quelqu’un qui s’engueule comme du monde. Ça peut sembler ridicule, mais c’est très important. Je juge les gens à leur façon de régler un conflit. Quelqu’un qui s’engueule mal, ça t’empoisonne la vie sur un méchant temps.

Top 5 des comportements insupportables lors des engueulades de couple :

5. La personne qui a faussement fait la paix. « Nonon, c’est beau, je ne suis plus en colère. » Et dès que tu vas dans la douche, elle s’arrange pour prendre toute l’eau froide pour t’ébouillanter.

4. La personne qui répète à toutes les cinq secondes que la discussion est une perte de temps. Et qui ne réalise pas que c’est ça qui bouffe tout notre temps.

3. La personne qui rajoute de l’huile sur le feu en ressortant systématiquement toutes les engueulades précédentes ou qui en profite pour faire la liste complète de tes défauts.

2. La personne qui veut toujours avoir raison.

1. La personne dont le seul et unique argument est toujours : « Tu veux toujours avoir raison! »

Je pense que je préfère recevoir de la vaisselle!

On devrait ajouter un cours à l’école : Engueulade 101. Un cours de relations humaines où on apprendrait les trucs de bases.
-    Comment gérer la colère pour ne pas que ça dégénère?
-    Comment consoler quelqu’un qui a de la peine?
-    À quel moment est-il préférable d’appeler un temps d’arrêt?

Parce que des fois, c’est vraiment laid. Dans le pire des cas, la dispute commence un dimanche soir où vous travaillez le lendemain et là, c’est le début de la boucle infernale.

Très rapidement, ça s’étire aux petites heures du matin. Évidemment, plus la fatigue s’en mêle, plus la bonne foi se fait rare. Donc ça ne fait que s’escalader.

Infernal, je vous dis!

On pourrait croire que le temps passe plus vite quand on a du plaisir, mais ce n’est rien comparer à  une engueulade quand on travaille le lendemain. On finit par faire une trêve en fin de nuit question d’avoir quelques heures de sommeil mais au matin, rien n’est réglé. Il faut aller travailler avec les yeux petits et les dents serrées, en sachant très bien qu’au soir, c’est partie remise.

Belle façon de partir une semaine!

Par chance, on a l’option du sexe de réconciliation. Ça permet souvent de briser le cercle vicieux avant qu’il ne soit trop tard. Je pense qu’après la reproduction (et peut-être le plaisir), le sexe a comme principale fonction de réconcilier les couples.

Des fois, ça donne presque le goût de partir une chicane, question de se réconcilier une couple de fois!

N’importe quoi pour diluer un peu le vin et arriver au bout où on reconnecte. Où on se rappelle pourquoi on couche dans le même lit. En bout de ligne, c’est pas mal tout ce que ça demande pour régler un conflit : un peu d’amour et de bonne foi. Sinon, eh bien… le sexe de réconciliation est mieux d’être convaincant.