Réduire les réactions allergiques aux oeufs

Une équipe de l’Université de la Caroline du Nord a semé un nouvel espoir pour les personnes allergiques aux œufs.

En se soumettant à une immunothérapie orale qui consiste à prendre une petite quantité de poudre de blanc d’œuf quotidiennement, près d’un enfant sur deux pourrait manger des œufs sans danger.

L’allergie aux œufs est très courante chez les enfants, elle est difficile à éviter pour tout l’entourage. Des tests menés sur 55 jeunes de 5 à 18 ans, allergiques aux œufs, démontrent qu’il est possible non pas de guérir complètement de cette allergie, mais du moins, de réduire l’intensité de la réaction. Ainsi, les effets graves de la réaction, tels que les vertiges, les difficultés à respirer et la chute de pression artérielle, pourraient être évités.

Selon le New England Journal of Medicine, 40 des 55 jeunes ont eu l’immunothérapie avec de la poudre de blanc d’œufs. La quantité quotidienne était légèrement augmentée toutes les deux semaines.

50 % n’ont pas eu de réaction allergique.

Un an plus tard, 30 d’entre eux ont pu prendre des doses plus élevées de poudre sans avoir de réaction.

Après avoir arrêté l’immunothérapie pendant 4 à 6 semaines, ils ont été autorisés à reprendre un peu de poudre et à manger un œuf entier cuit. 11 ont réussi le test sans problème et ont eu l’autorisation de manger autant d’œufs qu’ils le voulaient. Un an plus tard, ils peuvent encore consommer des œufs entiers sans problème.


Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net