De plus en plus de mères ne peuvent se permettre de travailler

En fait, plusieurs mères croient que de travailler occasionne de nombreuses dépenses. Par exemple, lorsqu'elles considèrent les coûts reliés aux déplacements, à la garde des enfants, aux dépenses reliées au travail ainsi qu'aux sorties occasionnelles au restaurant, elles croient que travailler est moins rentable qu'elles ne l'auraient pensé. Aussi, les dépenses inévitables, comme le coût croissant de l'essence, pèsent dans la balance.

De plus, les enfants n'ayant pas l'âge de se garder seuls quelques heures nécessitent une gardienne durant l'absence des parents. Cependant, en 2010, placer deux enfants en service de garde coûtait plus cher que de payer une location de voiture toute l'année, selon le Child Care Aware of America.

« C'est une question d'analyse de coûts, et j'ai plusieurs clients qui ont choisi de démissionner », dit la conseillère financière Anna Behmam.

Plusieurs facteurs déterminent du choix de la mère de travailler ou de rester à la maison. Cependant, le coût de l'emploi pourrait ne pas valoir la paie.

Rappelons que pour faire face à la pauvreté, une mère sur cinq saute un repas pour que son enfant puisse manger adéquatement, et une famille sur quatre vit constamment sur le crédit.

Crédit photo : David Castillo Dominici / FreeDigitalPhotos.net