Plan d’action pour trouver l’homme idéal

Envie de jeter par-dessus bord votre statut de célibataire? Voici un petit guide pour que vos démarches aient l’allure d’une croisière... et non d’une galère!

(Getty Images)ON FAIT LE BILAN DE SA VIE AMOUREUSE

Des conclusions, tu tireras
Il est temps de faire le bilan de notre parcours relationnel et sexuel pour nous aider à trouver le bon gars. Voici les questions à se poser: Quelle est ma compréhension des comportements que j’ai adoptés lorsque j’étais en couple? Étais-je avec un partenaire pour les bonnes raisons? Ai-je fait le deuil de mes anciennes relations?

Les mauvais hommes, tu ne fréquenteras plus
Son horaire est tellement chargé qu’il trouve à peine le temps de vous téléphoner, alors que vous rêvez d’un homme présent, avec qui vous pourriez déguster de bons petits plats ou passer des soirées collés sur le canapé? Peut-être que vous ne magasinez pas dans le bon rayon. Ne perdez pas votre temps à fréquenter un gars qui ne vous convient pas. «Il faut être capable de faire les bons choix et de faire une croix sur les prétendants avec qui on sait d’avance que ça ne fonctionnera pas», dit Sylvie Lavallée.

Le grand ménage, tu feras
Avant de passer à l’action, il importe de cerner les problèmes non résolus qui pourraient constituer une entrave à la vie à deux. En d’autres mots, on en finit avec ses bibittes! «Il faut se demander: “Ai-je des angoisses, des dysfonctions sexuelles ou des problèmes de dépendance?” Bien sûr, on ne peut pas tout régler, mais se débarrasser des plus gros fantômes du passé est important», souligne la sexologue.

Un temps de répit, tu t’accorderas
Sortir d’une relation et s’engager immédiatement dans une autre n’est souvent pas la bonne solution. Permettez-vous de voir quelqu’un pour passer d’agréables moments, sans rien attendre de plus. «Il est essentiel de se donner un “temps de réparation”. Les relations transitoires permettent d’avoir quelqu’un qui nous chouchoutera sans que ce soit la personne de notre vie», précise Mme Lavallée.

De ta santé sexuelle, tu t’occuperas
Pas besoin de quelqu’un pour nous allumer! On prend le temps de se procurer du plaisir en solitaire. Selon la sexologue, quand on est entre deux relations, il est important de fantasmer et d’atteindre l’orgasme en solo. C’est aussi le moment de passer un test de dépistage de MTS.

Des histoires d’ex, tu te libèreras

Se raccrocher à un ancien amour empêche de s’investir dans une nouvelle relation. Avant de se précipiter dans les bras d’un autre, «on s’assure de ne plus être tiraillée par ses amours passées; le cœur et l’esprit doivent être libres.»

Tes peurs et tes désirs, tu définiras
«Si on désire un homme qui veut s’engager, mais qu’on s’enfuit chaque fois qu’il nous propose d’emménager avec lui, on est incohérente. Il faut connaître nos peurs et les vaincre, tout en étant prête à assumer les répercussions de nos désirs», précise la sexologue.

Un examen de conscience, tu feras

Veut-on vraiment quelqu’un dans notre vie pour le meilleur et pour le pire, ou souhaite-t-on plutôt le voir entre le souper avec les copines et les cours de yoga? Pour Mme Lavallée, il est bien de se demander ce que nous avons à offrir à notre futur compagnon. Suis-je aimable? Ai-je du temps à lui consacrer? Si on est toujours occupée, le moment pour rencontrer l’âme soeur n’est peut-être pas venu.

Ta meilleure amie, tu seras
Cela peut paraître cliché, mais il est essentiel de savoir s’aimer avant d’être aimée et d’être bien avec soi-même. «Suis-je capable de passer une soirée seule à regarder la télévision sans appeler une copine? C’est important que les gars sentent qu’on est autonome. Attention, toutefois, de ne pas tomber dans l’indépendance à outrance: les femmes qui donnent l’impression qu’elles n’ont pas besoin des hommes les font fuir», dit la sexologue.

En main, tu te prendras

Fini le temps où on s’apitoyait sur son sort! On renouvelle sa garde-robe et on se bichonne pour mettre en valeur ses atouts. Et on prend du temps pour soi. «C’est important de pratiquer une activité qu’on aime. On peut réaliser des projets qui nous tiennent à cœur, comme un voyage ou un retour aux études. On s’assure aussi d’avoir un cercle d’amis bien “garni”», conclut Mme Lavallée.

Savoir s’aimer avant d’être aimée et être bien avec soi-même

ON PASSE A L'ACTION

(Getty Images)Des idées pour trouver sa moitié
Être célibataire, ça ne veut pas dire être sédentaire! En effet, il est rare que l’on croise l’amour par hasard. Plus on multiplie les occasions de faire des rencontres, plus on a de chances de trouver «le bon». Pas très romantique, mais tellement logique!

Le speed dating
Le principe: on a trois minutes pour faire connaissance avec quelqu’un! Au cours de ces rencontres, les participants sont placés l’un en face de l’autre et doivent se faire valoir et évaluer leur interlocuteur. Ensuite, on change de partenaire. Il faut être prêt à débourser plus de 25 $.

_ Les Entremetteurs: compagnie fondée en 2001 par Chantal Lacroix, Manuel Hurtubise et Denis Pilon, qui organise des soirées de speed dating. 514 634-6664, www.entremetteurs.com
_ Speeddatingmontreal.com: un site qui propose de participer à des soirées de rencontres selon le groupe d’âge auquel on appartient.

L’avis de la psy
«C’est une façon comme une autre de faire des rencontres, mais il faut abaisser nos attentes lorsqu’on va à ce genre de soirée, sinon on risque d’être déçue. Il faut aussi être prête à se faire rejeter, ce qui est dur pour l’orgueil.»

Les sites de rencontres sur Internet

Cette méthode plaira aux plus pantouflardes. Il suffit de s’inscrire à l’un des nombreux sites. Il y a habituellement des frais d’abonnement. Les nouveaux adhérents doivent se décrire au moyen d’un petit texte.

_ ABC rencontre: site qui propose un palmarès des sites Web québécois de rencontres. www.abcrencontre.ca

En voyage
On est mûre pour des vacances? On fait d’une pierre deux coups en allant dans un club pour célibataires, comme ceux offerts par le Club Med. Les croisières sont aussi un excellent moyen de faire de nouvelles connaissances. La plupart des compagnies organisent des cocktails d’accueil ainsi que des activités pour les célibataires.

_ Association internationale des lignes de croisière (Cruise Lines International Association – CLIA). www.cruising.org
_ Singlecruises.com (en anglais): 1 800 393-5000
_ Voyage Sol-Air: 1 866 SOLAIR(E), www.sol-air.ca
_ Club Med: www.clubmed.ca

Les agences de rencontres

Il s’agit de clubs de célibataires qui demandent qu’on passe une entrevue. L’agence tente de jumeler les gens selon leurs affinités. On s’assure de s’adresser à une agence bien cotée avant de signer un contrat.

_ La boîte visuelle: agence permettant de connaître des personnes par l’intermédiaire d’activités. 514 528-8885, www.boitevisuelle.com
_ Faucon Trouve inc.: il s’agit de la plus importante agence de  rencontres au Québec. 514 398-9339, www.faucontrouve.com

Par l’entremise d’amis
On dit à nos proches qu’on est célibataire et prête à entamer une nouvelle relation. Un collègue du copain de notre amie rêve peut-être d’une femme comme nous! On tente d’élargir notre cercle d’amis en s’inscrivant à une activité, ce qui augmentera nos chances de rencontrer le prince charmant.

À se rappeler:
C’est bien de sortir, mais il ne faut pas que ça devienne un marathon. Si on enchaîne les soirées de drague infructueuses, on risque de perdre confiance en soi et d’être déçue.

Les lieux publics
Au gym, au travail, au musée, au marché, dans l’autobus, au resto... On va dans les lieux très fréquentés et on garde l’oeil ouvert. Et si un gars nous jette un regard insistant en nous souriant, on ose l’aborder.