Nouvelles règlementations alimentaires de l'ONU

L’Organisation mondiale de la santé a fait savoir que l’ONU renforçait sa réglementation alimentaire concernant notamment l’usage de la mélamine dans les aliments comme substituts des protéines.

 

Ceci correspond à de nouvelles normes de sécurité sanitaire internationales et de qualité des aliments.

 

La mélamine est souvent utilisée pour la fabrication de vaisselles et d'ustensiles de cuisine, mais aussi dans les formules de lait liquide pour nourrissons. Seulement, à fortes doses, ce composé est mortel.

 

Ainsi, le nouveau seuil est d’un maximum de 0,15 mg/kg, mais on espère éliminer totalement l’usage dans les formules lactées pour bébé.

 

De plus, l’ONU a adopté de nouvelles règles pour prévenir la moisissure cancérigène des aliments comme les fruits séchés, ou pour prévenir la prolifération de bactéries et de virus d’origine alimentaire.

 

Autre réglementation, l’étiquetage en teneur nutritionnelle devient obligatoire mondialement.

 

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net