Mise à jour sur le lien entre la consommation de sel et le cancer de l'estomac

En réduisant la consommation quotidienne de sel à 6 g par jour maximum, on pourrait éviter un cas de cancer de l’estomac sur sept.

 

Selon le dernier rapport du Fonds mondial de recherche sur le cancer, 14 % des cas de cancers de l’estomac sont évitables simplement en réduisant l'apport de sel tous les jours.

 

Ainsi, il nous faut éviter les aliments transformés, puisque 75 % du sel que nous prenons tous les jours provient de ces aliments. Ensuite, 15 % de la quantité de sel est présente naturellement dans les aliments, et le dernier 10 % provient du sel de table que l’on ajoute à nos plats.

 

Le cancer de l’estomac est difficile à traiter efficacement, car son diagnostic se fait généralement tardivement.

 

De nombreux facteurs de risque favorisent l’apparition de la maladie, dont une alimentation salée qui est liée à la gastrite atrophique, une inflammation de la muqueuse de l’estomac, ce qui favorise le cancer.

 

Dans le rapport du Fonds mondial, on souligne aussi que 21 % des cas de cancers de l’estomac pourraient être évités simplement en consommant plus de fruits et légumes.

 

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net