Manger moins prolongerait la vie

Manger 40 % moins de nourriture pourrait prolonger notre vie de 20 ans, c’est ce que déclarent des scientifiques dans le journal The Independent.

 

Ils cherchaient la façon dont la génétique et le style de vie pouvaient être modifiés afin de compenser les effets du vieillissement et ainsi ajouter des années de vie.

 

Leurs études sur des rats montrent qu’en réduisant la consommation de nourriture de 40 %, on ajoute 30 % de vie, ce qui représente 20 ans de vie humaine.

 

Même chez les mouches à fruits, on a réussi à prolonger la vie en modifiant leur régime alimentaire.

 

Les chercheurs auraient donc trouvé une façon de contrer le vieillissement en découvrant le gène impliqué dans celui-ci.

 

Par une mutation génétique du gène unique, ils ont ainsi pu prolonger la vie d’organismes et réduire les effets de la mutation qui cause la maladie d’Alzheimer également.

 

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net