Louis Vuitton perd sa bataille

La bataille légale entre Louis Vuitton et Warner Bros. est finalement terminée, et il semble que ce soit Warner Bros. qui en est ressorti grand gagnant, rapporte Coco Perez.

Souvenons-nous que Louis Vuitton avait lancé une poursuite contre les studios Warner Bros. à propos des sacs à bagages Lewis Vuitton utilisés dans le film Hangover II.
 
La maison de couture affirmait que cette blague avait induit le public en erreur. Parce que les bagages utilisés dans le film étaient de faux sacs Louis Vuitton, elle avait décidé de poursuivre Warner Bros. pour atteinte à la marque.
 
Heureusement pour la maison de production, un juge a tranché en sa faveur.
 
Le juge a expliqué que la mauvaise prononciation du personnage d’Alan dans le film Hangover II n’était qu’une blague flagrante et que le public était en mesure de comprendre.
 
« Sa remarque est plus qu’amusante, car il confond la prononciation française de “Louis” avec la version anglaise “Lewis”, et elle est ironique, car il n’arrive pas à prononcer correctement la marque d’une de ses possessions de luxe, définissant l’image d’Alan comme étant un personnage socialement inepte et comiquement mal informé », ajoute le juge.