L'exercice est primordial dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer

Le Journal of Biological Chemistry publie une nouvelle étude qui confirme non seulement les bénéfices de l’exercice physique contre la maladie d’Alzheimer, mais mentionne que l’exercice est même particulièrement important.

 

L’activité physique est même plus bénéfique que le régime alimentaire sur l'Alzheimer.

 

L’étude de l’Université de Kyoto a comparé les effets de l’alimentation et d’un régime contrôlé à l’exercice volontaire et la pratique renforcée sur des souris.

 

On constate sans l’ombre d’un doute que l’exercice physique est plus bénéfique, car il réduit la formation de plaques B amyloïdes, ces dépôts dans le cerveau qui caractérisent notamment la maladie d’Azheimer.

 

Avec l’exercice physique, on assiste à une dégradation de cette accumulation de plaques. Ainsi, l’exercice devrait être la priorité chez les personnes âgées.

 

En général, la maladie d’Alzheimer survient chez les personnes de plus de 65 ans.