Les traitements contre l'infertilité sans risques de cancer

Une étude publiée dans le British Medical Journal dément les précédentes affirmations de chercheurs danois voulant que ces traitements qui stimulent l'ovulation augmentent les risques de cancer chez les femmes.

En fait, sur les 50 000 femmes traitées pour infertilité ayant pris part à la recherche, 156 seulement ont développé un cancer de l'ovaire.

L'étude comprenait aussi des femmes ayant reçu plus de dix cycles de traitement ainsi que celles qui ne sont finalement pas tombées enceintes.

Toutefois, durant les recherches récentes, les femmes n'avaient pas toutes atteint l'âge où le cancer se développe plus souvent, c'est-à-dire 60 ans.

Il existe plusieurs causes à l'infertilité féminine. Par exemple, les dommages aux trompes de Fallope, le trouble de l'utérus appelé endométriose, les irrégularités du cycle de l'ovulation et la taille ou la forme anormale de l'utérus peuvent nuire à la fertilité.

Certains de ces problèmes peuvent être dus à une infection transmissible sexuellement.

De plus, plus une femme vieillit, plus il est difficile pour elle de concevoir.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net