Les produits chimiques augmentent les risques d'eczéma

Les phtalates utilisés dans les planchers de vinyles se retrouvent dans l'organisme de toutes les mères, selon une étude du Columbia Center for Children's Environmental Health rapportée sur Eurekalert.org.

Le produit nocif, appelé BBzP, est utilisé aussi dans les cuirs artificiels et se disperse dans l'air des maisons.

« Malgré que des facteurs héréditaires, des allergènes et l'exposition au tabac soient reconnus pour contribuer à l'eczéma, notre étude est la première qui montre que l'exposition prénatale au BBzB est un facteur de risque », explique l'auteur de la recherche, Allan C. Just.

L'eczéma se caractérise par une peau sèche et rougie dans le visage, sur la tête ou sur les mains et les pieds des tout-petits. C'est une affection désagréable et très commune chez les enfants.

L'étude, effectuée sur des mères et des enfants afro-américains et dominico-américains, a permis de démontrer que les bébés des femmes afro-américaines étaient doublement susceptibles d'avoir de l'eczéma.

Rappelons que les scientifiques prétendent que les femmes enceintes qui prennent des huiles de poisson pendant la grossesse peuvent protéger leur futur bébé de l'eczéma.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net