Les parents stressés au boulot nourrissent moins bien leurs enfants

En fait, l'étude a regroupé des familles parmi lesquelles certaines mères travaillaient à temps plein. Pour les femmes dans cette situation, les repas familiaux étaient plus rares que chez les autres ménages. De plus, ces mamans servaient plus de malbouffe à leurs enfants et encourageaient moins leurs adolescents à manger de bonnes choses.

De plus, comme elles travaillaient davantage, elles prenaient moins le temps pour cuisiner et mangeaient moins de fruits et de légumes.

Chez les pères qui travaillaient à temps plein, peu de différences ont été observées, sinon qu'ils disposaient de moins de temps pour se faire à manger.

« Le stress au travail peut affecter plusieurs sphères de la vie, incluant le temps pour les repas et leur qualité », dit la professeure en science et politique de la nutrition à la Tufts University de Boston, Alice Lichtenstein. Selon elle, les enfants devraient apprendre à cuisiner.

Toutefois, peu importe si elles travaillaient à temps plein ou non, les femmes passaient toujours plus de temps à cuisiner.

Rappelons également que plus des deux tiers des parents ne font presque pas d'exercice physique et ne montrent donc pas l'exemple à leurs enfants.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net