Les hommes tristes seraient plus séduisants

VANCOUVER - Les hommes heureux attirent moins les femmes que les hommes tristes, conclut une étude réalisée par des chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique.

Dans le cadre de l'enquête, plus de 1000 personnes ont observé des centaines de photographies d'hommes et de femmes souriant, exprimant de la fierté ou affichant un air honteux.

Les femmes ont affirmé être plus attirées sexuellement par les hommes à l'air fier et puissant, ou par ceux qui semblaient maussades et honteux.

Par contre, les hommes ont placé les femmes qui semblaient heureuses au sommet de leur palmarès.

Une coauteure de l'étude, Jessica Tracy, a affirmé que les résultats, du côté féminin, étaient peut-être explicables par le fait que le sourire est considéré comme un élément féminin ou qu'il suggère une certaine ouverture appréciée par les hommes.

Jessica Tracy a fait valoir que de nombreux exemples à travers les années prouvaient que les femmes sont particulièrement attirées par les «mauvais garçons», citant l'acteur James Dean ou encore le personnage d'Edward de la saga «Twilight», qui séduisent particulièrement les femmes.

«On sait depuis longtemps que les femmes sont attirées par les mauvais garçons, alors à cet égard, les résultats ne sont pas surprenants», a indiqué la chercheuse.

Mais le fait que les hommes souriants semblent «désespérés» ou trop disponibles aux yeux de la gent féminine a surpris Mme Tracy et son coauteur, Alec Beall.

«Nous nous attendions à ce que les émotions positives soient les plus attirantes. Nous pensions que l'expression de fierté masculine serait l'attitude la plus séduisante, mais nous n'avions pas du tout envisagé que le bonheur masculin se retrouve au bas de l'échelle», a signalé M. Beall, qui est diplômé en psychologie à l'Université de la Colombie-Britannique.

Peu d'études ont été réalisées sur le lien entre l'expression d'une émotion et l'attraction, indique le chercheur, qui a voulu en savoir davantage sur cette question en menant cette enquête.

«C'est assez exceptionnel de constater qu'en affichant une émotion plutôt qu'une autre, on puisse devenir plus ou moins attirant», a-t-il affirmé.

Le chercheur tient à préciser que l'étude ne s'est pas attardée à la dynamique des relations ou aux interactions entre les hommes et les femmes.

«Mais si vous êtes un homme et que vous modifiez votre profil sur un site de rencontres, vous pourriez considérer de choisir une photo sur laquelle vous ne souriez pas», a-t-il laissé tomber en riant.