Les films de filles, l'amour avec un grand mou

Justin Timberlake et Mila Kunis dans Friends with Benefits (Photo: Everett)Qu'est-ce qu'un film de filles?

Clairement, c'est un film qui s'adresse aux filles, mais encore?

La fille un peu frivole répondra que c'est n'importe quel film avec Justin Timberlake dedans ou un film qui s'écoute en mangeant de la crème à glace, mais la plupart du temps, on s'entendra pour dire que ça relève du plaisir coupable. La comédie romantique un peu trop quétaine avec de l'émotion en masse. L'amour avec un grand mou.

Il n'y a pas grand chose de plus prévisible qu'une mauvaise comédie romantique et pourtant, même s'il en sort quatre ou cinq par semaine, il semble toujours avoir un public pour ça.

Évidemment, il y en a un paquet qui sont très bonnes. On peut remonter aux classiques comme When Harry Met Sally ou Annie Hall mais encore aujourd'hui, il en sort encore une de  temps en temps qui arrive à nous surprendre. Par exemple, (500) Days of Summer.

Sinon, c'est pas mal toujours la même formule avec les trois mêmes étapes:

Acte 1: L'homme et la femme se rencontrent et se détestent spontanément.

Acte 2: Ils s'apprivoisent graduellement, mais à 20 minutes de la fin, un énorme secret refait surface pour tout bousiller.

Acte 3: Un des deux fait un truc super romantique qui leur permet de passer au travers cette épreuve et maintenant, plus rien ne les empêchera de vivre pleinement leur bonheur.

Toujours la même chose! Et pourtant, ça fait le travail. Un plaisir coupable sans cesse renouvelable. Ce n'est pas tant une surprise puisque les histoires d'amour vont toujours intéresser les humains. Même si ça met toujours en vedette Jennifer Aniston ou Matthew McCoun.. McCoghn..McConon... Dane Cook.

Et si on demande aux gars et qu'on résume un peu: un film de fille, c'est un film avec bien du braillage. Beaucoup trop de contact avec les émotions de l'homme Ovila. Ça vient en totale opposition avec le film de gars (ou de mâles alpha) rempli de batailles et d'hommes qui marchent au ralenti avec des trucs qui explosent derrière.

En ce qui me concerne, un bon film de filles, ça a toujours été un film que si tu l'écoutes avec une fille, t'es pas mal certain de pouvoir te la pogner après. Dans mon cas, ma valeur sûre, c'est A Life Less Ordinary avec Ewan McGregor et Cameron Diaz. Personne ne me résiste après A Life Less Ordinary. C'est donc mon ultime film de filles.

Bizarrement, quand on parle de films de filles, on parle rarement de films écrits ou réalisés par des filles.

Heureusement, c'est en train de changer. Pourtant, il y a d'excellents «films de filles» qui ont été écrits par des femmes. Par exemple, Juno de Diablo Cody était un film incroyable avec une belle profondeur et à l'abri d'une surdose de clichés. Il y a aussi eu Lost in translation de Sofia Coppola. Dans les deux, ce ne sont pas des comédies romantiques pures, mais plutôt des drames teintés de trucs comiques et quelques romantiques.

Peut-être que ce sera la nouvelle tendance, la nouvelle définition: un film de filles, c'est simplement un film fait par une fille. Même pas besoin de crème à glace.