Les enfants pourraient souffrir des allergies de leur parent du même sexe

En fait, les enfants dont le parent du même sexe a développé une maladie allergique -- comme l'asthme ou l'eczéma -- sont deux fois plus à risque de la développer eux-mêmes.

Ces résultats, publiés dans le Journal of Allergy and clinical Immunology, ouvrent la voie à de nouvelles recherches concernant la génétique des allergies.

« Maintenant, avec ces découvertes révolutionnaires, nous devrions voir un changement dans la façon dont nous évaluons le risque de maladie chez un enfant, questionnant les fillettes par rapport aux antécédents d'allergies de leur mère et aux garçons par rapport à celui de leur père », souligne le professeur Arshad.

De plus, ces découvertes encouragent les dermatologues et autres experts qui traitent l'eczéma.

« Même si une large proportion des enfants vont simplement grandir en laissant l'eczéma derrière eux, pour plusieurs adultes, ce n'est pas le cas, donc tout nouveau développement dans la compréhension de la maladie est plus que bienvenu », dit Bevis Man, du British Skin Foundation charity.

Rappelons que l'exposition, avant la naissance, aux produits chimiques utilisés dans la fabrication de planchers ainsi qu'à la fumée de cigarette pourrait augmenter les risques de développer de l'eczéma chez les enfants.