Les enfants autistes ne vivent pas la peur de la même manière que les autres

Les enfants autistes ne vivent pas la peur de la même manière que les autres

La revue Autism Research publie les résultats d’une étude menée sur 30 enfants ayant reçu un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme (TSA), ainsi que sur 29 enfants qui n’avaient pas la maladie.

Les chercheurs montraient aux enfants une carte jaune, puis ceux-ci recevaient une bouffée d’air dans le visage sans avertissement. Au milieu de l’expérience, les chercheurs ont changé la couleur de la carte qui précédait la bouffée d’air et ont mesuré la réponse du système nerveux des enfants, pour voir si celui-ci pouvait enregistrer le changement et prévoir ce qui s’en venait.

Les enfants avec un TSA prenaient beaucoup plus de temps que les autres avant d’apprendre et d’anticiper le changement que les autres. Ceci indiquait que le système nerveux des enfants avec un TSA ne réussissait pas à se débarrasser de la première peur de manière adéquate.

« Nous pouvons constater une forte corrélation entre l’anxiété et les comportements répétitifs. Ce que nous faisons, c’est de relier des symptômes utilisés pour diagnostiquer le TSA avec des difficultés émotionnelles, qui ne sont pas considérées comme un signe classique d’autisme », a indiqué l’auteur de l’étude, le professeur de psychologie Mickle South, tel que rapporté par Science Daily.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net