Les boissons diète vous font engraisser!

Si vous croyez que choisir de consommer des boissons hypocaloriques à base d’édulcorants vous évite de prendre du poids et est meilleur pour votre santé, détrompez-vous. Bien entendu, tout le monde devrait savoir que par définition, un breuvage constitué en entier de produits chimiques n’est pas bon pour la santé. Cela relève de la plus simple conception de ce qui est bon pour nous. Mais avec l’arrivée de toute une panoplie de substituts du sucre qui ne contiennent pas de calories, il peut être tentant de penser que le gout du sucre n’est plus synonyme de prise de poids.

En effet, plusieurs chercheurs se sont penchés sur la corrélation entre la consommation de boissons gazeuses diète, comme le Coke ou le Pepsi, édulcorés avec de l’aspartame ou du sucralose, et les cas de diabète et d’obésité.

Selon une étude réalisée par l’université du Texas, qui a analysé 464 personnes sur une période de vingt ans, les boissons diète augmenteraient le tour de taille et favoriseraient le diabète. Des sujets de différents groupes d’âge et groupes ethniques ont été suivis pour ces deux décennies afin d’observer l’effet à long terme des boissons édulcorées sur leur santé.

Selon un article publié dans le magazine Science Daily, les résultats de l’étude seraient assez inquiétants. ’’Les consommateurs de boissons diètes, en tant que groupe, avaient un tour de taille 70% plus grand que ceux qui n’en consomment pas. Les consommateurs fréquents, soit ceux qui boivent deux boissons et plus par jour, ont vu leur tour de taille augmenter de 500 % par rapport aux non-consommateurs. (…) Le pourcentage de gras à l’abdomen est directement lié au diabète, aux maladies du cœur et à certains cancers.’’

L’étude ne compare pas les buveurs de boissons diète aux grands buveurs de boissons gazeuses régulières. Elle révèle par contre que les édulcorants artificiels, loin d’être des ingrédients magiques que l’on peut consommer sans compter, seraient plutôt nocifs lorsqu’ingérés régulièrement, comme le sucre.
Le Dr. Gabriel Fernandes, dans son article chez Science Daily, explique les résultats d’une autre étude où des souris ont été nourries avec un régime haut en aspartame durant trois mois. À l’issue de l’expérience, les souris présentaient des niveaux de glucose très élevés ainsi que des niveaux d’insuline bas. ‘’Ces résultats suggèrent qu’une forte exposition à l’aspartame contribue directement à la hausse des niveaux de glucose, et confirme donc la théorie qui relie le risque de diabète chez les humains à la consommation de soda diète’’.

Ces inquiétants résultats ne sont toutefois rien de nouveau, puisque les chercheurs s’inquiètent de la consommation d’édulcorants à base de produits chimiques et de la façon dont les gens les consomment sans se poser de question depuis que ces derniers sont sur le marché.

Si la majorité des gens voient ces alternatives hypocaloriques comme un aliment neutre qui n’affecte pas leur santé, il n’en reste pas moins que l’effet nocif d’ingérer ces boissons pétillantes ne contenant presque que des produits chimiques est aujourd’hui indéniable.

Au terme de ces études, la communauté scientifique ajoute que les organismes qui font des campagnes de sensibilisation auprès de la population pour les informer sur les risques de consommer trop de boissons gazeuses devraient aussi les prévenir que boire autant de boissons diète ne les rendra pas plus en santé.