Les bébés d'automne ont tendance à vivre plus vieux

Selon des chercheurs de l’Université de Chicago, les bébés qui naissent dans un climat automnal risquent de vivre très vieux, comparativement aux bébés qui naissent au printemps ou même en juillet.

 

Il semblerait que l’environnement et la température automnale soient un excellent remède contre la mortalité précoce.

 

C’est en comparant la durée de vie de frères et de sœurs d’une même famille nés entre 1880 et 1895 que les chercheurs se sont aperçus que le mois de naissance faisait toute la différence, et que le milieu socio-économique ne changeait rien à la donne, car tous provenaient de la même famille.

 

La pauvreté ou encore les antécédents familiaux n’avaient pas d’impact et ont été exclus de l’étude, car seules les personnes d'une famille étant nées à l’automne, ou presque, avaient tendance à vivre plus tardivement.

 

L’étude parue sur le site Metropolitaine.fr précise toutefois que même si la plupart des centenaires d’aujourd’hui sont nés en septembre ou novembre, il n’y a rien de significatif dans ces données, il s’agit plutôt d’une tendance qui se répète...

 

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net