Le manque de sommeil affecte notre système immunitaire

Un autre effet néfaste du manque de sommeil sur la santé est qu'il affecte grandement le système immunitaire.

 

Cela explique en partie pourquoi certaines personnes développent des maladies liées au manque de sommeil, comme l’obésité, le diabète ou l’hypertension.

 

En examinant le taux de globules blancs de 15 jeunes hommes en santé ayant en moyenne 24 ans, on constate qu’après un mode de veille de 29 heures, les globules blancs nommés granulocytes sont plus importants en nombre.

 

« Les granulocytes ont immédiatement réagi à la perte de sommeil et ont directement reflété la réponse au stress de l'organisme », mentionne la professeure Katrin Ackermann dans la revue Sleep.

 

En fait, les mécanismes moléculaires demeurent encore flous, mais les chercheurs savent bien que cela joue un rôle dans le développement de certaines maladies métaboliques liées au manque de sommeil, ce dernier engendrant un système immunitaire moins performant.