Le gecko inspire un nouveau pansement médical

Le gecko vient d’inspirer une équipe de chercheurs de l’Université d’Akron. Selon le Journal of Experimental Biology, le gecko possède de petits poils sur ses pattes qui lui permettent de rester bien accroché, comme du velcro, à la verticale, même dans des conditions d’humidité.

Si on place une goutte d’eau sur la patte d’un gecko, la membrane la repousse, lui permettant de ne pas tomber, même sous la pluie.

Les chercheurs s’en sont donc inspiré pour créer un adhésif synthétique qui colle même dans des conditions humides. Par exemple, sur des surfaces humides ou encore à l’intérieur du corps lors des interventions chirurgicales, permettant donc d’appliquer un pansement pour aider la cicatrisation.

La recherche a été faite par deux étudiants de l’université, Alyssa Stark et Timothy Sullivan, ainsi que le professeur Peter Niewiarowski.

« La nature nous donne un certain nombre d’indices qui nous orientent dans la bonne direction, nous aide à comprendre les limites et la façon de manipuler les matériaux. On pensait, avant d’effectuer cette étude, que les geckos ne peuvent pas coller sur du verre mouillé. C’est un peu plus compliqué que cela », disent les chercheurs.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net