L'allergie au vin est plus fréquente qu'on le croyait

Des chercheurs de l’Université Johannes Gutenberg de Mayence, en Allemagne, se sont penchés sur les symptômes de l’intolérance au vin. Sur les 4000 questionnaires envoyés, 950 ont été remplis, et les réponses ont été des plus surprenantes.

 

En fait, les chercheurs constatent que l’intolérance au vin est plus fréquente qu’ils ne le croyaient. 68 personnes ont mentionné avoir des malaises après avoir bu un verre de vin.

 

Ces troubles sont plus fréquemment des rougeurs de la peau, des démangeaisons et des écoulements nasaux. Chez certaines personnes, cela peut aussi provoquer des maux de ventre et une accélération du rythme cardiaque.

 

Certaines personnes ont mentionné ressentir ces malaises aussi avec la bière et autres alcools.

 

Le vin rouge semble causer plus de symptômes d’intolérance, et ce serait peut-être en raison de la protéine de transfert des lipides (LPT) des raisins.

 

De plus, on constate que les femmes sont plus affectées que les hommes par l’intolérance au vin.

 

Cette allergie demeure méconnue, seulement deux des 68 personnes avec une intolérance avaient reçu un diagnostic officiel.

 

On demande donc à ce que ce type d’intolérance soit considéré et fasse partie des tests d’allergies.

 

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net