La pilule contraceptive augmente les risques cardiaques

Une étude danoise parue dans le New England Journal of Medicine mentionne que la pilule contraceptive augmente les risques d’attaque cardiaque.

 

Alors qu’une étude précédente pointait du doigt les pilules Yaz et Yamsin, dont la drospirénone pouvait accroître les risques de caillots sanguins, voilà que les pilules contraceptives qui contiennent de l’œstrogène sont les fautives dans les incidents cardiaques.

 

Ces pilules augmentent les risques d’infarctus et d’incidents vasculaires cérébraux de 1,3 à 2,3 fois, comparativement à la moyenne.

 

1,6 million de femmes ont participé à cette recherche.

 

Des études plus approfondies seront nécessaires, mais voilà une nouvelle donnée qui incite à revoir la contraception.

 

Dans le cas des contraceptifs Yaz et Yasmin, les experts avaient jugé que les risques de caillots sanguins demeuraient relativement faibles et n’avaient pas choisi de recommander l’arrêt de cette prise de pilule aux femmes qui en faisaient l’usage.