La FDA urge la population d'abaisser sa consommation de sel

On le sait désormais, le sel n’est pas très bon pour la santé, voire nocif, et les aliments qui en contiennent sont pourtant fort nombreux.

Difficile donc de l’éviter, malgré toute la bonne volonté du monde. Cependant, la FDA veut essayer d’aider les gens en publiant quelques faits et suggestions sur son site www.fda.gov.

On note que la surconsommation de sel ne serait pas due à celui que les gens ajoutent dans leur assiette, mais plutôt à celui contenu massivement dans presque tous les produits.

On parle donc d’un effort « très difficile à réaliser » et de « réduction graduelle ». Ainsi, identifier certaines sources de sel et les éliminer de notre régime alimentaire petit à petit est déjà un excellent départ.

Lire les étiquettes des produits que l’on achète est hautement suggéré. On accuse aussi les restaurants de ne pas faire leur part, eux qui pourraient jouer un rôle majeur dans un revirement de situation éventuel.

Une surconsommation de sel peut mener à plusieurs problèmes de santé, dont des troubles cardiovasculaires et rénaux.

Selon des rapports américains, ces derniers devraient abaisser leur consommation de sel d’environ 2300 milligrammes... quotidiennement!

Voici quelques aliments populaires qui sont en tête de liste des aliments les plus salés : pain, pizza, viandes froides (jambon pressé, dinde, etc.), poulet, soupe, hamburger au fromage, sandwich, fromage, pâtes, croustilles, maïs soufflé et autres grignotines.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net