La face gommée comme un char volé

La femme veut que tu la trouves plus belle au naturel, mais elle veut aussi que tu la trouves plus belle lorsqu’elle …J’étais à la mi-vingtaine et mon adorable blonde (de l’époque) revenait d’une espèce de formation pour apprendre à se maquiller. En voyant sa nouvelle face, on pouvait voir que l’apprentissage en était à ses débuts.

Cette femme-là était mon idéal féminin. Je n’aurais rien changé nulle part. Une superbe beauté naturelle parfaitement agencée. J’ai vraiment cru la complimenter en lui disant que je préférais son visage « sans tous ces nouveaux trucs ».

La crise à laquelle j’ai eu droit! Digne d’un sketch cliché sur le numéro culte « Farme ta yeule! » de Patrick Huard.  Pourtant, il me semble que c’est une bonne chose de préférer le visage par défaut, non?

Oh non.

Je cherchais à comprendre. Peut-être qu’elle était vexée de ne pas être douée pour l’art du maquillage, ou peut-être bien déçue d’avoir flambé une fortune pour des produits qui lui amenaient clairement un résultat moindre (voire catastrophique). Je n’en sais rien. Encore aujourd’hui, je ne comprends pas.

La femme veut que tu la trouves plus belle au naturel, mais elle veut aussi que tu la trouves plus belle lorsqu’elle se maquille. Elle veut le beurre, l’argent du beurre, et la face savamment beurrée de la crémière. Bonne chance pour t’en sortir avec ça!

Le 6 juin, c’est la fameuse « journée sans maquillage ». Est-ce que vous sentez déjà le malaise? C’est la journée sur 365 où la femme essaie de nous dire qu’elle n’a pas besoin de tous ses produits de beauté pour être jolie (qu’elle porte pourtant le restant de l’année).

Un autre bel épisode dans la tumultueuse quête de la femme vers la confiance en soi.

Si t’es un gars et que t’avais un surplus de congés maladie, c’est peut-être une bonne journée pour rester tranquille à la maison. Tu ne veux pas être mêlée à ce genre de discussion sur l’heure du diner. Parce qu’honnêtement, on n’est pas équipés pour gérer ça.

Pour la plupart des gars, ils n’ont aucune idée de ce qu’une femme se met dans le visage pour obtenir ce niveau de beauté auquel elle nous habitue jour après jour. Ils pourraient difficilement expliquer à quoi sert le eye-liner ou le fond de teint ou … (Je n’en connais même pas assez pour compléter mon énumération.)

On voit seulement l’ensemble de l’œuvre sans s’apercevoir (ou se soucier) de la formule magique. C’est comme dans les films : les bons effets spéciaux, ce sont ceux qu’on ne remarque pas. Et si on exclut mon ex, les femmes sont douées pour ça. Et apparemment, les hommes sont doués pour être naïfs.

Donc si vous êtes chromée à longueur d’année et que vous arrivez un bon matin avec une face dénudée d’effets spéciaux au travail, eh bien ça se peut qu’un gars pense que vous êtes fatiguée ou malade.

Prenez ça cool. C’est une erreur honnête. C’est simplement une question de contraste. Les femmes se forcent tellement à être belles tout le temps que ça frappe quand elles se permettent d’être ordinaires.

Si on faisait la même chose pour les gars, ça donnerait le même genre de situations déplaisantes. Par exemple, une journée spéciale où les hommes ne se rentrent pas le ventre! Ce serait beau, non? Tous les hommes se relâchent la bedaine pour une journée. Pas le droit aux vestons ou autres vêtements qui camouflent le relief. Juste du linge serré qui met en valeur nos belles courbes.

Que j’en vois une se plaindre qu’on est moins beaux comme ça!