La dépression durant la grossesse liée à la prématurité

Selon la recherche publiée dans l'American Journal of Obstetrics & Gynecology, des chercheursont pu déterminer que plusieurs facteurs pouvaient causer les naissances avant terme, dont la race, l'âge et la dépression.

Bien que d'autres facteurs entrent en ligne de compte, la dépression est une forme sérieuse de stress qui peut affecter la santé du foetus.

De plus, les femmes qui consomment des antidépresseurs sont plus à risque de donner naissance à un bébé prématuré.

Les chercheurs ne savent toutefois pas si un traitement par médicaments ou par thérapie aiderait les femmes dépressives à mettre leur bébé au monde au bon moment.

Les chercheurs croient plutôt qu'une solution pourrait être de continuer à sensibiliser les femmes aux risques que leur dépression comporte pour leur enfant à naître.

Rappelons que des chercheurs de l’Université de Montréal ont démontré qu’une partie du cerveau d’enfants nés d’une mère dépressive, l’amygdale, était plus grosse.

L’amygdale (complexe amygdalien) est un noyau situé dans le lobe temporal. Cette partie du cerveau est reliée à la réponse émotive.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net