L'obésité : trois fois plus mortelle que la faim dans le monde ?

Selon une récente étude sur la mortalité et l’espérance de vie à travers le monde, l'obésité serait devenue trois fois plus mortelle que la malnutrition !

(Getty Images)Selon les constats d'une étude publiée dans le journal The Lancet, l'être humain aurait gagné plus de 10 ans d'espérance de vie dans près de 50 pays, sur les 40 dernières années. Cependant, de nombreuses maladies se sont développées comme notamment le diabète, les cancers et maladies cardiovasculaires réduisant ainsi la qualité de vie des personnes qui en sont atteintes.

Comme le dévoile le site Futura sciences, les données comparées émanent de 187 pays en 1970, 1990 et 2010. L'être humain a gagné 11,1 années d’espérance de vie sur toute cette période. L'étude révèle également que ce sont les japonaises qui ont la plus grande espérance de vie. Celle-ci est en effet de 85,9 ans alors que pour les hommes, il s'agit des islandais avec une moyenne de 80 ans. Pour ce qui est de l'espérance de vie la moins élevée, il s'agit des haïtiens avec 32,5 ans pour les hommes et 43,6 ans pour les femmes.

Même si on vit globalement plus longtemps, les causes de mortalité ont évolué et ce sont notamment les maladies liées aux habitudes de vie qui sont responsables de près de 2/3 des décès prématurés. 20 millions de personnes sont notamment décédées en 2010 des suites de maladies liées à une mauvaise alimentation, au tabagisme ou à l'alcool alors que la malnutrition  a causé un million de décès cette année-là.