Il ne parle pas pendant l’amour : bon ou mauvais signe ?

Il ne parle pas pendant l’amour : bon ou mauvais signe ?

Certain(e)s partenaires sont particulièrement discret(e)s pendant leurs ébats, faut-il voir là un désintérêt pour la chose ou une pudeur excessive ?

Alors que vous avez du mal à contenir votre joie, votre partenaire reste d’un mutisme glaçant d’un bout à l’autre de vos étreintes. Pourtant, tout le reste semble avoir « fonctionné » mais son silence vous semble suspect. Dans le doute, difficile de faire l’impasse sur le fameux « Et pour toi, c’était bien ? » : généralement, sa réponse sera « Mais oui bien sûr ! », réconfortant mais sans plus. Si votre partenaire se sent particulièrement en verve, il ne manquera pas d’ajouter des arguments quasi scientifiques du genre « tu n’as pas remarqué que mes pupilles se sont particulièrement dilatée ? » qui, à moins que vous soyez expert en anatomie humaine ou télépathe, vous laissent un peu sur votre faim…

Pas d’inquiétudes à avoir

« C’est un problème que je rencontre fréquemment chez mes patients » nous confie Roger, psychologue à Paris. « Mais ce n’est rien de grave, cela correspond généralement à une certaine éducation reçue dans l’enfance, et la capacité de chacun à se confier et à s’exprimer. ». En effet, des personnes très à l’aise en public ne sont pas pour autant des amants très loquaces : « une fois qu’on est au cœur de l’action il est en fait assez difficile de mentir sur qui on est et de se cacher derrière une fausse assurance, cela sonne très vite faux » ajoute Roger. « Certains préfèrent donc opter pour le silence car ils ont peur de montrer trop de choses, c’est très fréquent, notamment au début d’une relation ».

Pousser la chansonnette

Le meilleur moyen de mettre votre partenaire à l’aise c’est justement en n’hésitant pas vous-même à lui montrer qu’il ne vous laisse pas indifférent. « Petit à petit cela mettra votre partenaire en confiance » confirme Roger, « Il faut avant tout expérimenter ! De simples râles de plaisir, mais peut-être aussi des mots peuvent en plus augmenter l’excitation du partenaire. Il ne faut pas se restreindre et chercher à changer votre partenaire, mais vous pouvez le pousser à partager plus d’intimité avec vous ». Si votre partenaire est mutique, n’allez donc pas croire pour autant que les sons que vous émettez n’ont aucun effet sur lui…

Les jeux de langues sont les bienvenus

Un film comme « Un poisson nommé Wanda » n’est finalement pas si loin de la vérité, allez savoir ce qui va stimuler le désir de votre partenaire : des gémissements, votre souffle, des mots tendres ou d’autres… Plus osés ? Comme le conseille notre psychologue, la clé dans ce domaine est l’expérimentation : « Si une nuit torride débouche sur un fou-rire à la suite d’un mot ou d’un son incongru cela n’a rien de grave, d’une part vous pourrez vous rattraper plus tard mais surtout vous créerez entre vous un sentiment de complicité qui vous permettra d’enrichir considérablement votre vie sexuelle ».

Alors ne soyez pas timide et ne vous laissez pas berner par le silence de ces messieurs…