FIV et café ne font pas bon ménage

Des scientifiques danois indiquent que cinq tasses ou plus de café quotidiennement réduisent jusqu’à 50 % les chances que la FIV fonctionne. Une bonne raison de ne pas abuser de café, si vous avez opté pour cette méthode de conception.

Les résultats de la recherche, menée dans une clinique spécialisée en FIV auprès de 3959 femmes, ont été présentés au 28e congrès de l’European Society of Human Reproduction and Embryology.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de la Fertility Clinic de l’Aarhus University au Danemark ont suivi un grand nombre de FIV et ICSI (micro-injections). Les résultats ne laissent pas de place au doute : cinq tasses ou plus de café par jour réduisent le taux de grossesse de 50 % et font aussi baisser les naissances de 40 %.

Auparavant, d'autres études avaient déjà montré que le cocktail caféine-fertilité n'était pas le meilleur pour avoir un enfant. Cependant, la Cochrane Review n'a pas encore assez de preuves pour recommander d’éviter la caféine.

Par ailleurs, une autre étude a démontré que la durée de la grossesse augmente chez les femmes qui boivent plus de six tasses de café ou de thé par jour.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net