Faute d’achalandage : la ville de Timmins veut se départir du musée consacré à Shania Twain

TIMMINS, Ontario — Le Shania Twain Centre, un musée consacré à la chanteuse canadienne ayant pignon sur rue à Timmins, sa ville natale du nord-est de l’Ontario, va fermer ses portes. Le maire Tom Laughren a laissé savoir que son administration entend se départir du bâtiment et honorer autrement la carrière internationale de l’artiste country.

C’est la minière Goldcorp, a révélé M. Laughren, qui doit se porter acquéreur du bâtiment et du terrain sur lequel est aménagé le Shania Twain Centre.

Lundi, le conseil municipal de Timmins a donné officiellement le coup d’envoi au processus devant permettre la vente à la compagnie minière, qui opère le puits Hollinger à proximité.

Le Shania Twain Centre a ouvert ses portes en 2001 dans un édifice neuf de plusieurs millions de dollars. Le musée présente des moments forts de la carrière de la chanteuse country depuis ses débuts dans sa ville natale jusqu’à ses années de succès à travers la planète.

L’achalandage a connu un sommet en 2002, avec 8400 visiteurs, puis a décliné de façon constante, année après année, attirant à peine 2800 curieux en 2010. Le retrait de la vie publique de Shania Twain pendant une décennie ne serait pas étranger à ce peu d’engouement aux guichets. Elle vient de revenir sur scène à Las Vegas, sur la scène du Colosseum, pendant la tournée de promotion de Céline Dion dans le cadre de la sortie de son album francophonie «Sans attendre».

Les citoyens de Timmins paient environ 300 000 $ par année pour opérer le Shania Twain Centre et le Timmins Underground Gold Mine Tour, qui a lui aussi enregistré une baisse de visiteurs de 36 % durant la dernière décennie. Il attire maintenant environ 4000 personnes par année, plus que le musée consacré à Shania Twain.

«Dans le climat économique actuel, il est important de prendre des décisions prudentes, a dit le maire Laughren. Il y a une belle occasion de continuer à mettre à la fois en vitrine notre vedette locale et notre héritage minier, mais avec des moyens plus rentables, et la ville va travailler sur un plan d’ensemble pour poursuivre la valorisation de ce fier héritage.»

M. Laughren a insisté sur le fait que les liens ne sont pas rompus avec Shania Twain et que son administration continue d’afficher différentes pièces et souvenirs de la chanteuse à travers la communauté.