Fâché noir contre les pubs de voiture

Fâché noir contre le long texte écrit en petits caractères dans les publicités de voitures qui donne la vive impression qu'on va se faire avoir.


(Getty Images)
La voiture a l’air intéressante mais ces petits caractères illisibles au bas de l’écran semblent nous mettre en garde contre quelque chose. J’ai acheté un téléviseur gigantesque et, après avoir appuyé sur pause, je me suis muni d’une loupe pour décoder ce mystérieux message. Voilà ce que ça dit :

Tiens, bonjour! Je ne m’attendais vraiment pas à ce que quelqu’un vienne fouiner ici, alors pardonne-moi si ma syntaxe est parfois douteuse et, de mon côté, je ne dirai à personne que tu ne sembles pas avoir grand-chose à faire de tes journées. On peut se tutoyer, hein? Ça te dérange si je t’appelle «champion»? Moi, c’est Jacques. Je vais te le dire tout de suite, champion : dans la vraie vie, t’auras pas l’air aussi cool que dans la publicité. Parce que dans la vraie vie, il n’y a pas de musique techno qui joue. Si tu veux en écouter, il va falloir faire ça dans la voiture. Mais si tu augmentes trop le volume des haut-parleurs pourris, ça va faire un bruit de métal qui brasse et les gens vont se retourner sur leur passage, pas pour admirer la voiture mais pour savoir c’est qui le taouin qui se pense cool à écouter du LMFAO assez fort pour faire tomber des morceaux de la carrosserie. Dans la vraie vie, tu ne réussiras pas non plus à installer une planche de surf sur le toit en moins de cinq secondes. De toute façon, niaise-moi pas : je le sais que tu fais pas de surf. Tu voudrais en faire. Comment bien d’autres choses. Tu rêves aussi d’écrire un roman, comme tout le monde, mais tu le sais comme moi que tu le feras jamais. Et tu sais aussi que cette voiture ne te convient pas du tout. Pour combler tes besoins, il te faudrait une fourgonnette. C’est toi qui décides. Je suis pas là pour te juger, sauf quand je te pogne en train de faire des contorsions pour essayer d’attacher tes enfants sur le siège arrière d’une voiture sport à deux portes. Aussi, sache que tout ce que tu vois dans la publicité n’est offert qu’en option. Les roues de 16 pouces, les jantes chromées, tout. Même la couleur. On a peut-être encore un ou deux modèles couleur butterscotch qui rouillent chez le concessionnaire le plus près de chez toi, mais les chances sont bonnes pour que le modèle qui t’intéresse doive être livré de Vancouver. Par bateau. As-tu déjà fait Vancouver - Québec par bateau? C’est ce que j’essaie de te faire comprendre. T’as le choix entre butterscotch ou attendre longtemps longtemps. Aussi, l’espace commence à me manquer pour t’expliquer tout ça en détail, mais il faut savoir que quand on dit «aussi peu que deux cents dollars par mois», c’est une demi-vérité. Et par demi-vérité, je veux dire grosse boulechite. C’est ce prix-là uniquement si tu décides d’acheter la voiture sans les sièges et les pneus. Si tu fais le bon choix et que tu prends l’équipement optionnel de base tel que les portes et le réservoir d’essence, tu t’en sortiras pas en bas de quatre cents dollars par mois. Eh oui. C’est le prix à payer pour ne plus voyager en transport en commun avec des gens qui sentent le buffet chinois.

Je t’en mets une de côté, champion?