Fâché noir contre les heures d'ouverture

Les heures d’ouverture de certains commerces ont le don de transformer une opération en apparence simple en un suspense haletant.

Les heures d’ouverture de certains commerces ont le don de transformer une opération en apparence simple en un suspense haletant. Prenez ce jean que je viens d’acheter. Je devais faire couper les bords parce que les fabricants sont des rigolos, ils vous font des tailles 34 qui tomberaient parfaitement si vous mesuriez sept pieds. Petit tour chez le nettoyeur, donc.

LUNDI APRÈS-MIDI

J’entre. Une cloche fixée en haut de la porte informe tout le monde de mon arrivée. Dring-a-ling!

- Bonjour madame!
- Bonjour monsieur!
- Faites-vous des bords de pantalons?
- Mais bien sûr!

Je sors donc le jean de mon sac.

- Ah, mais les mesures sont pas faites?
- Ben, euh. Non. Vous savez, si j’avais eu de l’aide pour prendre les mesures, la personne aurait sûrement pu aussi faire les bords.
- Ouais ouais ouais. C’est ben mozusse, mais il va falloir revenir quand la couturière va être là.
- D’accord, oui, bien sûr. Elle est là quand?
- Le mardi jusqu’à midi, le mercredi jusqu’à 13h, le jeudi entre 14h et 20H et le vendredi, euh, ça dépend.
- (soupir)

MARDI 11h02

Dring-a-ling!

- Bonjour madaaaaame!
- Bonjour monsieur!
- La gentille couturière serait-elle ici en cette belle journée?
- Mmm. Désolé. Elle est partie à 11h, aujourd’hui. Exceptionnellement.
- Elle m’a l’air exceptionnelle, oui.

MERCREDI MATIN

Dring-a-ling.

- Bonjour. COUTURIÈRE?
- Ah, non. Le mercredi, elle arrive à 14h. Vous auriez dû le noter.
- J’aurais dû. Elle se laisse désirer, la petite dame, hein?
- Hihi. J’espère que ça vous occasionne pas trop de désagréments?
- Non, non, ça va, j’ai quitté mon emploi pour pouvoir revenir ici à tout moment.

MERCREDI APRÈS-MIDI

Dring-a-ling.

- Salut les copinous! C’est moi! Le gars pas pressé avec son jean trop long!
- Hop! C’est moi, la couturière!
- Voilà mon jean!
- Il est neuf?
- Ben, oui. J’ai pas eu besoin de le porter vingt fois avant de m’apercevoir qu’il était trop long!
- Il a été lavé?
- Pas encore.
- Il faut le laver avant. Parce que quand je fais les bords et que ça rapetisse au lavage, les clients veulent toujours qu’on leur rembourse.
- Je ferais jamais ça. Je suis beaucoup trop gentil et gêné et tout! Faites-moi confiance. Je prends le risque.
- Moi, je peux pas le prendre.

JEUDI

Lavage. Séchage sur la corde à linge. Averse impromptue.

VENDREDI

Re-séchage.

SAMEDI

Couturière en congé.

DIMANCHE

Fermé.

LUNDI

Couturière en congé. (J’envie ses conditions de travail.)

MARDI DÈS L’OUVERTURE

Dring-a-ling!

- Devinez c’est qui?

À cette étape, tout se passe à une vitesse fulgurante. La couturière est là. Elle prend les mesures, met mon jean dans un sac et le lance dans une jolie montagne constituée d’autres sacs. Plutôt grosse, la montagne. (Imaginez le volcan Eyjafjallajökull, mais sans la fumée.)

- Êtes-vous pressé de l’avoir?
- Pas du tout! Dans dix ans, ce sera parfait! J’espère seulement qu’il sera pas trop démodé! Huhuhu! Je blague. Je suis très pressé. Vous pouvez pas imaginer à quel point. Une question de vie ou de mort.
- Parfait. Ce sera prêt dans un mois. Prenez pas de chances, revenez juste dans six semaines.

Je suis reparti en serrant les dents pour éviter de mordre la couturière à la gorge.  Elle devait croire que je lui souriais.