Fâché noir contre la curiosité

Selon mes dictionnaires, la curiosité serait une qualité. Je veux et j’exige, j’exige et je veux qu’on modifie toute la patente et qu’on sacre la curiosité dans la catégorie «défaut», s'il vous plaît, merci. Parce que la curiosité est toujours devant moi dans la file, peu importe le commerce où je mets les pieds.

La dernière fois, c’était à la boulangerie, un peu avant le dîner. Je passais devant et je me suis dis «tiens, je vais m’acheter un sandwich, ça m’évitera de passer à l’épicerie pour acheter tout un tas de trucs. JE VAIS SAUVER DU TEMPS».
Un des grands principes de la vie c’est que le résultat d’une action n’est jamais celui qu’on s’imaginait. Vous vous dites «Action = Résultat que j’avais escompté», mais non. Si la vie était comme ça, je ne serais pas tout le temps fâché. La bonne équation est: «Action = Truc que j’avais pas prévu et qui pourrait bien me gâcher la journée».

J’entre dans la boulangerie, coup de chance, il n’y a personne. Je prends donc mon temps et je me fais concocter mon sandwich de rêve en répondant brillamment à toutes les questions – moutarde douce ou forte ou mayonnaise, salade, pas salade, concombres, pas concombres, tomate, pas tomate, grillé, pas grillé. Au final, il y a plus de légumes dans ce sandwich qu’au Marché Jean-Talon. Je me dirige vers la caisse. Entre-temps est apparue une cliente, je la laisse gentiment passer devant moi, oui, il m’arrive d’être gentil.

La dame veut un pain. Tout devrait bien aller, après tout nous sommes dans une boulangerie. «Baguette?» demande hardiment la caissière, efficace et proactive. «Moui», répond mollement sa cliente, une main sur la bouche. «Mais, euh, se risque-t’elle, ce serait quoi, la différence entre la baguette blanche et la baguette brune?» La gentille caissière lui explique donc ce qu’est le blé entier. Elle connaît bien son sujet, alors la cliente prend de l’aisance; elle a une professionnelle devant elle, alors pourquoi ne pas enfin poser les questions qui la taraudent depuis des années? Pourquoi ne pas profiter de ce moment pour découvrir la vie en général et les pains en particulier? «Parce que j’attends derrière pour payer mon sandwich» ne la convaincrait pas. Elle demande donc la différence entre un pain de blé entier et un pain à l’ancienne. Entre la farine de blé et la farine d’épeautre. «Est-ce que quelqu’un d’allergique au gluten le serait à l’épeautre? Je ne suis pas allergique au gluten, là, je pose simplement la question. On n’est jamais trop prudents, hein? Et puis c’est quoi la différence entre la grosse miche et la petite miche, à part la grosseur?»  Les trente-cinq variétés de pains y passent. Je souris. Contenir ma rage, c’est la façon la plus efficace que j’ai trouvé de brûler des calories. «Oh, je vois que vous avez des fromages ? Vous avez une suggestion ? On fait des bons fromages au Québec, non?»

Il y a ceux qui vivent à cent mille à l’heure et il y a moi, qui passe sa vie à attendre derrière quelqu’un de curieux.

Plus de Fâché Noir