Les enfants ingèrent moins d'agents caustiques qu'avant, mais les conséquences sont toujours sérieuses

Les enfants ingèrent moins d'agents caustiques qu'avant, mais les conséquences sont toujours sérieuses

Ce nombre est beaucoup moins important qu’avant, ont noté les experts. Par exemple, dans les années 70 et 80, de 5000 à 15 000 enfants étaient admis à l’hôpital pour ce problème chaque année.

Les agents caustiques, incluant la soude caustique, sont habituellement utilisés dans certains nettoyants, par exemple ceux qui servent à déboucher les drains. Ces produits ont fait leur apparition au début du 20e siècle, et peu après, les médecins ont vu apparaître de nouveaux problèmes de santé liés à des enfants qui en avaient ingéré.

En 1970, une nouvelle loi a obligé les manufacturiers à vendre leurs produits dans des contenants à l’épreuve des enfants et à présenter clairement les risques sur l’étiquette. Avec le temps, le nombre d’enfants ingérant ce produit a diminué.

Si un enfant avale ces produits, il peut souffrir de brûlures à l’œsophage, mais aussi de nécrose ou de perforation de cet organe ou encore de l’estomac.

La plupart des cas d’hospitalisation étaient pour des enfants de moins de 4 ans, mais il y avait aussi un autre pic chez les adolescents, qui utilisaient le produit pour faire une tentative de suicide, selon MedPageToday.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net