Des greffes ovariennes pour retarder la maternité

L'avenir pour les femmes de carrière semble prometteur. Celles qui veulent des enfants plus tard pourraient voir leur voeu être exaucé, si l'on en croit un chirurgien renommé, le docteur Sherman Silber.

Les femmes pourraient en effet retarder leur envie de bébé, et donc repousser la ménopause, avec une greffe de l'ovaire.

Des techniques similaires sont utilisées en ce moment pour sauver les ovaires des femmes traitées pour un cancer. Le Dr Sherman Silber prédit que ces transplantations ou greffes, pour des raisons sociales, sont une option réaliste pour la préservation de la fertilité.

Le docteur Silber a expliqué que ces greffes d'ovaires pourraient être une solution à l'augmentation des problèmes de fertilité causés par les femmes de carrière qui remettent à plus tard leur souhait d'avoir des enfants.

Sherman Silber a déjà réalisé une belle prouesse dans le domaine en 2007. Une femme de 38 ans avait donné naissance à une petite fille née après une greffe ovarienne provenant de sa soeur jumelle. La transplantation avait été réalisée aux États-Unis.

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net