Les accents qui font craquer

Pour les Québécoises l'accent le plus séduisant serait celui des Britanniques.Êtes-vous fier de votre accent? (Non, vous n'êtes pas dans une pub de Hyundai.)

J'ai toujours eu un accent particulier. Un mélange d'Abitibien et de Montréalais avec une touche du Saguenay à cause de mauvaises fréquentations. Je sonne un peu croche et ça ne fait pas très radio-canadien, mais j'assume. Les accents nous rendent uniques et on sous-estime souvent leur impact. Voici 10 observations sur les accents:


1.    Si on faisait un sondage parmi les Québécoises à déterminer quel accent elles trouvent le plus séduisant, les Britanniques l'emporteraient assez facilement. Peu de femmes résistent au bel accent Brit' rempli de classe et d'élégance. Même quand ils sont vulgaires, ça sonne propre et royal (ce qui explique peut-être la réputation des Anglaises).

2.    Même sans le vouloir, notre cerveau tente de deviner l'accent des gens avant même qu'ils ne parlent. Et comme avec tous les préjugés, on peut se tromper d'aplomb. Une belle femme aux allures distinguées avec un accent de Malartic, ça surprend. Mais après un bout de temps, le contraste frappant fait partie de son charme.

3.    L'impression d'un accent peut parfois donner une impression différente en fonction des sexes. Par exemple, l'accent français fait plutôt féminin, ce qui donne un bel effet chez leurs femmes en leur ajoutant du sex appeal. Par contre, chez les hommes, ce n'est pas ce qu'il y a de plus viril.

4.    À l'inverse, et c'est logique, les Français trouvent que l'accent Québécois sonne au mieux viril, au pire carrément bucheron. Ça se comprend. Si nous on les trouve féminins et délicats, ils peuvent bien trouver qu'on fait « homme des bois barbu ».

5.    Avec tous les films et séries télé doublés en français international (ou carrément de France), les Québécois ont une grande sensibilité à l'accent Français. Sensibilité qui est pas mal à sens unique. Et étant donné que nos artistes qui traversent en France ont tendance à imiter l'accent français, ce n'est pas sur le point de changer.

6.    Les accents font fantasmer. Je craque complètement pour les femmes avec un accent français, limite institutrice. Il faudrait que Freud m'explique ça. Ça doit être quelque chose relié à l'enfance. Il y a aussi l'accent colombien de Shakira ou Sofia Vergara qui peut me faire décrocher la mâchoire, mais ce n'est peut-être pas seulement une question d'accent.

7.    Notre accent change d'une langue à l'autre. L'humoriste Sugar Sammy avait un gag où il disait que l'accent latino est très viril et intimidant en anglais, alors qu'en français, il sonne efféminé et ridicule. La leçon : il suffit de trouver le pays où on sonne le mieux!

8.    Il y a toujours des filles qui sont fières de parler comme des gars. C'est un pensez-y-bien, car elle peut perdre son attirance dans le processus. Cela dit, il y a plein de gars qui sont attirés par le côté tom-boy. Il y a même des gens qui adorent l'accent franco-ontarien. Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature.

9.    On peut facilement se vexer avec tout ça, mais il faut se rappeler que c'est relatif. La Québécoise va peut-être sonner comme une déménageuse aux oreilles d'un Français, mais le Canadien-Anglais la trouvera parfaite. « C'est aussi charmant qu'une Française, sauf qu'on comprend ce qu'elle dit. »

10.    Il y a des accents tellement prononcés et forts qu'on aimerait avoir des sous-titres. Malgré tout, j'adore ça. C'est toujours charmant et ça fait du bien de voir que nous ne parlons pas tous pareils ; qu'il y a une certaine diversité culturelle. Quand la mondialisation aura fait tous ses ravages et qu'on parlera tous sensiblement la même langue, au moins, il restera peut-être quelques accents.