Maman 24/7

Disney : 5 attractions que les parents aiment autant que les enfants

C’est bien beau, les princesses et les manèges de Winnie l’Ourson, mais nous sommes en vacances à Walt Disney World depuis trois jours et nous rêvons de manèges à sensations, disons, un peu plus fortes.
L’Homme et moi marchons dans les parcs thématiques et entendons les cris des passagers de manèges pour « adultes » (lire pour les plus de 52 pouces ou 132 cm). Au loin, le tac tac tac caractéristique des wagons de la montagne russe qui montent et montent avant d’amorcer leur descente fulgurante. Le bruit typique du train qui file à vive allure. Les fous rires des passagers qui parlent avec éclat en sortant du manège. Adrénaline. Effet de surprise. Parfois, un peu de peur, un peu de nervosité.

L’Homme et moi serrons les dents. Devons-nous nous priver de vivre ces cascades d’émotions dans ces  manèges parce qu’ils sont inaccessibles aux enfants ? Par chance, avec le système «Child Swap» instauré par Disney (lire la section « conseils pour rester zen »), on peut goûter à ces attractions pour « grands ». Ainsi, nous nous sommes défoulés dans Expedition Everest et Space Mountain, deux montagnes russes délirantes.

Mais nous avons aussi découvert des manèges qui ont autant charmé nos enfants (de 2 et 5 ans) que nous-mêmes. Ces moments de pur plaisir en famille, où les quatre y trouvent leur compte, font partie des plus beaux souvenirs que je conserve de notre séjour. Les voici.

1. Soarin
C’est où : Epcot, pavillon The Land
C’est quoi : Un simulateur de vol aérien en 4D qui nous transporte au-dessus de la Californie.
Les enfants ont aimé : Les pieds dans le vide, ils ont vraiment eu l’impression de voler comme un oiseau. Même les mouvements du manège rappellent une envolée.
Les parents ont aimé : Tout. La musique, les paysages, le vent, les odeurs, tous les détails de Soarin sont soignés. Il se dégage une poésie de l’ensemble. On en ressort léger et heureux (et l’auteure de ces lignes a même versé une petite larme !).
Un conseil : Ne manquez pas ce manège : il vaut le détour. Procurez-vous un FastPass dès votre arrivée à Epcot, à l’ouverture car ils s’envolent extrêmement rapidement. Si non, vous devrez attendre jusqu’à 150 minutes (2 heures 30) pour monter à bord…

2. « It’s a small world »
C’est où : Magic Kingdom, pavillon Fantasyland
C’est quoi : Une croisière scénique dans l’univers des poupées de plusieurs pays du monde.
Les enfants ont aimé : Les plus petits (même les enfants âgés d’un an) en ont plein la vue avec ces six cents figurines mécaniques qui bougent et chantent. La balade dure plus de dix minutes, une rareté.
Les parents ont aimé : La symbolique des paroles « it’s a small small world after all… » (qu’on pourrait traduire par « le monde est tout petit, somme toute ») qui représente, à un autre niveau, la « magie » de Disney : ici, tous les enfants du monde ont droit de s’amuser et d’oublier leurs soucis…
Un conseil : Préparez-vous psychologiquement à avoir en tête la ritournelle que les enfants vous chanteront et rechanteront dans les prochains jours.

3. Star Tours
C’est où : Disney’s Hollywood Studios, secteur Echo Lake
C’est quoi : Un voyage en 3D dans un simulateur de vaisseau spatial avec aux commandes un pilote… pas mal étourdi.
Les enfants ont aimé : Ça brasse ! Fiston a adoré les collisions avec les comètes, les décollages et les atterrissages abruptes, le passage dans la zone de combat…
Les parents ont aimé : Ça brasse pour nous aussi ! L’histoire est ponctuée de clins d’œil à la saga Star Wars. Si on est fan, on est servi.
Un conseil : Votre enfant doit mesurer au moins 40 pouces (ou 102 cm) pour prendre part à l’expédition. Ici aussi, un FastPass est disponible et vaut mieux s’en prévaloir pour éviter la file d’attente. Dernière chose : n’y allez pas tout de suite après avoir mangé…

4. Kilimanjaro Safaris

C’est où : Animal Kingdom, secteur Afrique
C’est quoi : Un safari à travers une savane africaine : dans un véhicule de type Jeep, on rencontre des girafes, lions, zèbres, gazelles, etc.
Les enfants ont aimé : Ils se sont émerveillés en découvrant, au détour d’une courbe ou d’une côte, des animaux « sauvages ». Fiston a particulièrement aimé le tour de Jeep sur la route sinueuse… surtout quand le véhicule s’avance dans la rivière !
Les parents ont aimé : Les commentaires drôles et parfois caustiques du conducteur, qui anime en même temps l’excursion.
Un conseil : S’il fait chaud, n’oubliez pas votre bouteille d’eau : la chaleur est encore plus intense, assis sur la banquette de cuirette du Jeep, en plein champ…

5. Les feux d’artifices Wishes
C’est où : Au-dessus du château de Magic Kingdom
C’est quoi : Des feux d’artifices époustouflants, dans un décor féérique.
Les enfants ont aimé : Les fusées multicolores qui explosent juste au-dessus du château emblématique les ont captivées. Spectaculaires, les feux ne font aucune pause pendant trente minutes (et ils débutent à 22h, ce qui contribuent au plaisir des enfants : ils restent éveillés tard, c’est tout un événement !).
Les parents ont aimé : Les projections sur le château au début du spectacle représentent des photos de visiteurs prises durant la journée : il y a quelque chose d’émouvant dans le fait de voir tous ces sourires d’enfants de toute nationalité. Beau concept.
Un conseil : Trouvez-vous un bon endroit pour visionner les feux environ 15 à 30 minutes avant le début du spectacle et tenez-vous y. Et ne vous en faites pas, que vous soyez placé n’importe où, face au château,  vous verrez très bien.

Les frais de ce voyage ont été payés par Walt Disney World. À noter que DISNEY JUNIOR vous permet,  jusqu’au 31 août 2012, de remporter un séjour à Disney grâce au concours Capturez vos souvenirs.