Maman 24/7

Controverse autour de Madonna qui allaite une poupée dans son clip

Madonna qui se trémousse, en cuissardes et soutien-gorge à motifs léopard, cheveux détachés, regard charbonneux, lèvres pulpeuses et qui porte une poupée à sa poitrine. C’est à une minute 46 secondes du début de son nouveau clip Give me all you luvin’. La reine de la pop remet ça à trois minutes 36 secondes.

Pourquoi la Madone (littéralement la «Vierge à l’enfant») a-t-elle décidé d’inclure deux scènes d’allaitement dans sa vidéo, alors que ça n’a rien à voir avec le reste de la chanson? Veut-elle faire la promotion de l’allaitement? Ou le ridiculise-t-elle?

«Je ne trouve pas qu’elle le ridiculise, dit Sophie Lesiège, monitrice de la Ligue La Leche. Elle le caricature un peu, comme une caricature sur papier. Il y a beaucoup de façons de valoriser l'allaitement, de faire avancer la cause: c’est peut-être la sienne.» La scène laisse Anne-Marie Lauzon perplexe: «Je ne comprends pas son geste mais il ne me fâche pas, dit cette marraine d’allaitement à l’entraide maternelle du Richelieu. Mais je ne le vois pas comme une promotion de l’allaitement».

Madonna, mère quatre fois, a allaité ses deux enfants biologiques. Elle en parle d’ailleurs dans cet extrait d’entrevue.

La vidéo a créé un mini scandale aux États-Unis (une habitude, décidément, chez la chanteuse). Sur les forums et les réseaux sociaux, plusieurs mères se sont dites choquées: en faisant semblant d’allaiter, la vedette pose un geste gratuit, dans un contexte inapproprié, elle le fait pour attirer l’attention, tout simplement. De toute façon, à 53 ans, vêtue de la sorte, n’est-elle pas ridicule? Elle refuse de vieillir, c’est pathétique. Voilà les critiques qui reviennent le plus.

Et si la superstar voulait nous envoyer un autre message: s’habiller de façon sexy, vouloir plaire et séduire, même quand on a un bébé, qu’on allaite, qu’on se lève la nuit et qu’on se trouve moche, c’est légitime. Naturel. On ne peut pas toujours se sentir comme une bombe sexuelle; mais notre rôle de mère s’inscrit dans la globalité d’être femme. Et non l’inverse.

Je pense que c’est ce qu’a voulu nous rappeler Madonna: ne laissons pas la maternité prendre toute la place, ne tuons pas le désir…