Buzz et trouvailles

Survivre à la belle-famille dans le temps des fêtes

Des conseils pour un Noël dans la belle-famille. (Getty Images)Un grand nombre d’entre vous devrez visiter la famille de votre partenaire durant la période des Fêtes. Réveillon chez grand-maman, Noël chez la tante Henriette et Jour de l’An chez papa. Rencontrer la belle-famille pour la première fois est stressant en toute circonstance, mais c’est encore pire quand on rencontre la famille étendue tout d’un coup et qu’on reste chez eux pour quelques jours. Qu’il s’agisse donc de votre première rencontre ou non, voici quelques trucs pour garder votre sang-froid et faire bonne figure!

Ne buvez pas (trop!)

L’alcool délie les langues et fait tomber la gêne. Compenser dans le vin rouge pourrait être votre premier réflexe en cas de nervosité, mais abstenez-vous! Avec la tête froide, vous semblerez plus mature et ne risquerez pas de perdre le contrôle. « Mon premier Noël avec sa famille s’est terminé avec mon beau-père qui nettoyait mon vomi à côté d’un sofa, raconte Sarah. Disons que j’aurais pu faire mieux comme première impression. »

Emmenez un cadeau

Cette idée nous vient de Laurel House, sur Yahoo! Shine. Emmener un cadeau simple, que vous aurez choisi avec votre partenaire pour offrir à ses parents démontre que vous appréciez leur hospitalité. « Mais n’en faites pas trop! Le cadeau devrait être abordable, mais recherché », recommande-t-elle.

Soyez vous-mêmes et n’en faites pas trop


« J’étais trop nerveux quand j’ai finalement été passé quelques jours chez les parents de Sophie, se souvient Martin. Je n’avais emmené que des costumes et oublié mon pyjama. J’avais l’air dangereusement déplacé dans sa famille alors que tout le monde était assez relax, surtout au petit déjeuner! Ils se sont moqués de moi et de mes cravates et nous nous sommes très bien entendus puisqu’ils ont apprécié mon effort. Mais disons qu’à l’avenir, je serai moins gêné d’être moi-même! »

Ne forcez pas votre partenaire à faire des choses qui le rendent inconfortable

Si votre famille a une tradition de lutte de groupe dans la neige ou joue chaque année au hockey brutal dans la ruelle, votre partenaire ne voudra pas nécessairement participer. Le même principe s’applique également aux jeux de société et autres concours de mimes que vous aimez. Jouer n’est pas quelque chose qui plait à tout le monde, et devoir mimer un hamburger peut être très, très embarrassant devant une belle-famille que l’on désire impressionner. Si votre partenaire préfère s’abstenir et vous regarder, respectez son choix. Laissez-le devenir à l’aise à son propre rythme et ne l’humiliez surtout pas s’il n’a pas envie de se joindre à vous.

Considérez louer une chambre d’hôtel


Si un souper avec une famille qui n’est pas la nôtre est supportable, trois jours à dormir dans la chambre d’amis ou sur un futon dans le salon est une autre paire de manches. Il peut être un peu intense de rester du matin au soir avec quinze parents, oncles et cousines pour quelqu’un qui ne fait pas encore tout à fait partie de la famille. Louer une chambre d’hôtel vous donnera la chance de vous retrouver, de vous détendre et de profiter de vos vacances. Un peu d’intimité, entre les nombreuses festivités, permettra à votre amoureux(se) de souffler un peu et évitera les tensions entre tous les gens impliqués.

Sur ce, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes remplies d’amour, de festivités et de bons moments!