Buzz et trouvailles

Lunettes roses pour amour qui dure

Les chansonniers et surtout les psychologues savent depuis toujours que l'amour rend aveugle et que les amoureux tout neufs sont remplis d'illusions (une chance pour Jesse James, qui sinon, serait célibataire depuis longtemps.)

Les jaloux argumentent que cet état de grâce ne durera pas (et que plus dure sera la chute quand les bas sales de monsieur auront commencé à sentir mauvais et que madame n'aura de cesse de lui faire remarquer), les désabusées préfèrent laisser tomber la quête du Prince Charmant pour se contenter d'un quidam habillé en prince...

Ont-ils raison?

Une nouvelle étude publiée en mai dans le journal Psychological Science dont fait mention le LA Times affirme que la myopie amoureuse des premiers temps n'est pas bonne qu'à rendre vos amis complètement fous: c'est également bon pour votre couple.

Les chercheurs ont suivi 222 jeunes (ou moins jeunes) mariés pendant trois ans - assez de temps, selon la science, pour que la routine maritale s'installe (si c'est scientifique qu'y peut-on, je vous le demande?)
Tous ont commencé relativement heureux, mais la satisfaction s'est rapidement mise à décliner, sauf au sein d'un groupe.

"Ceux qui étaient le plus idéalistes envers leur partenaire au début n'ont montré aucun déclin de satisfaction sur les trois premières années de mariage", explique l'auteur de la recherche Sandra Murray, professeur de psychologie à la State University of New York à Buffalo.
Et l'effet est contagieux! "Si votre partenaire vous idéalise, peu importe ce que vous pensez, vous finissez par être plus heureux."

Pas vraiment surprenant, n'est-ce pas?
Je ne sais pas vous, mais si mon chum me voyait comme une déesse de l'univers et consacrait sa vie entière à mon bonheur, ça me rendrait pas mal plus heureuse, étrangement.

Les scientifiques ne savent encore pas si c'est le fait d'idéaliser son partenaire, ou le fait d'être idéalisé qui a cet effet bénéfique sur le couple. Ou peut-être une combinaison des deux.
En gros, si vous trouvez votre partenaire merveilleux, même s'il (ou elle) ne l'est pas vraiment, il (ou elle, donc) voudra devenir la personne qu'elle voit dans vos yeux quand vous la regardez.

C'est trèèèèèès quétaine, mais après tout... c'est scientifique!