Buzz et trouvailles

Lois étranges pour voyageurs avertis

Dans un article publié chez Yahoo! Travel par nos voisins du sud, Kelly O'Mara nous révèle quelques une des lois locales les plus bizarres! Vous serez donc au fait des petits caprices de villes à travers le monde.

Sur l'Acropole en Grèce, il est interdit de porter des talons hauts. (Getty Images)Attention à vos vêtements!


Plusieurs lois sur votre habillement existent à travers le monde, et vous devriez y porter attention dans certains pays. Au Qatar, par exemple, des vêtements révélateurs, soit ceux ne cachant pas les épaules et les genoux, les vêtements transparents et les vêtements ajustés sont à proscrire. Au Vatican, les épaules doivent également être couvertes et les jupes et shorts pas plus hauts que le genou pour pouvoir pénétrer dans les musées et les églises. À Castellammare di Stabia, au sud de Naples, on a passé une loi contre les mini-jupes, les jeans taille basse et les décolletés trop plongeants; les gens qui y contreviennent risquent une amende de 300 Euros!

En Thaïlande, il est obligatoire de toujours porter des sous-vêtements. En Italie, où les baigneurs étrangers choquent parfois les résidents, plusieurs lois obligent le port d'un couvre-maillot pour déambuler dans les rues. Sur l'ile de Capri, en plus de l'interdiction de marcher en maillot en dehors de la plage, on a banni les semelles bruyantes, comme les chaussures à semelles de bois, dans le but de maintenir le climat relaxant de l'endroit.

Ne chaussez pas n'importe quoi...


À Carmel en Californie, superbe ville dont l'acteur Clint Eastwood était maire, on a longtemps interdit le port de talons hauts pour les femmes. Bien que la loi ne soit plus appliquée, les touristes peuvent se procurer un faux permis de porter les talons hauts en guise de souvenir.

La Grèce, quant à elle, interdit activement le port de talons hauts sur certains sites historiques comme l'Acropole, qui ont été détériorés par des années de visiteurs y marchant chaque jour.

Une légende urbaine veut qu'à Blythe, en Californie, le port de bottes de cowboys soit réservé aux gens possédant au moins deux vaches. Toutefois, il s'agit plutôt de folklore que d'une loi appliquée à la lettre.

Remontez vos pantalons!

Peu importe les courants que suit la mode, les pantalons portés en bas des fesses, laissant entrevoir les boxers, n'ont jamais fait l'unanimité auprès des autorités publiques. Cinq villes de la région d'Atlanta ont banni les pantalons, jupes et shorts portés trop bas sur le derrière, tout particulièrement ceux qui sont portés plus de trois pouces en bas de la taille. À Forest Park, en Géorgie, les contrevenants risquent une amende de mille dollars.

Dans le comté de Montgomery en Alabama, une amende de 100$ pour les mineurs et 150$ pour les adultes décourage le port du pantalon trop bas, en plus de faire une campagne de sensibilisation dont le slogan va comme suit : « Remonte tes pantalons, remonte ton image » (Raise your pants, raise your image)

La municipalité de Delcambre, en Louisiane, fut la première à faire des sous-vêtements visibles en public un crime. Si on peut voir votre slip, vous risquez six mois de prison.


A Mobile en Alabama, l'usage et même la possession de confetti sont bannis. (Getty Images)Gare au confetti

Si vous deviez vouloir aller festoyer à Mobile en Alabama, laissez vos confetti chez vous! La ville a banni l'usage et même la possession de confetti, jugés dommageables pour l'environnement et trop compliqués à nettoyer.

Mobile, ainsi que les villes de Middleborough au Massachusetts, Ridgewood au New Jersey, Southington au Connecticut et Huntingdon dans l'état de New York, interdisent également les bombes à serpentins, communément appelées Silly String, sous peine d'une amende de 1000$ et/ou six mois de prison – mais seulement à l'Halloween!

Pas de gros mots!


La communauté côtière de Virginia Beach, en Virginie, punit d'une amende de 250$ et jusqu'à dix jours de travaux communautaires les obscénités et autres sacres en public, dans l'espoir de demeurer une destination vacances préférée des familles.

En Australie, les états de Queensland et Victoria ont passé des lois similaires l'an dernier. Cela jette un peu d'ombre sur l'activité favorites des locaux, là-bas comme partout dans le monde : apprendre des gros mots aux touristes étrangers!

À Long Beach, en Californie, les gros mots ne sont interdits que sur les terrains de mini-golf. Il semble que les têtes de clowns cracheurs de balles suscitaient beaucoup de passions!

Défense de cracher

Cracher par terre est non seulement impoli et dégoutant, mais c'est aussi illégal à plusieurs endroits. À Barcelone, Singapour, Vancouver ou Dodge City au Kansas, déroger à ce règlement vous fait risquer des amendes et même un séjour en prison.

À Burlingame, en Californie, cracher est illégal partout, sauf sur le terrain de baseball!

Singapour n'a pas de pitié pour la gomme!

Singapour a beaucoup, beaucoup de lois. C'est une ville reconnue pour sa propreté et son ordre, et ce n'est pas par hasard! Jeter un déchet par terre est passible d'une amende de 1000$, et ne pas tirer la chasse d'une toilette publique, 500$. Fumer en public est illégal, ainsi que vendre de la gomme à mâcher!

En Thaïlande et au Royaume-Uni, vous risquez une amende de 600$ si vous jetez votre gomme par terre, mais il est permis d'en mâcher.


En Arizona, des lois vous empêchent de tirer des coups de fusil sur de pauvres cactus. (Getty Images)Ne tirez pas sur le cactus!

En Arizona, des lois vous empêchent de tirer des coups de fusil sur de pauvres cactus. Le cactus Saguaro, à force de se faire trop souvent tirer dessus, est aujourd'hui en voie de disparition! S'en servir comme une cible vous ferait risquer un intimidant 25 ans de prison.

D'ailleurs, un homme est mort en 1982 après avoir tiré tellement de balles dans un cactus de 9 mètres de haut qu'il a fini par s'écraser sur lui.

Pas de mauvais coups

Plusieurs villes ont des lois strictes contre les mauvais coups. En Louisiane, commander quelque chose, par exemple une pizza, chez quelqu'un d'autre sans son consentement est passible d'une peine de six mois de prison ou d'une amende de 500$. Au Canada, toutefois, tant qu'aucune menace n'est proférée, il n'y a pas de sanctions prévue pour les coups de téléphone.

Ne chassez pas Bigfoot!

Si vous prévoyez partir en voyage pour trouver Sasquatch ou Bigfoot, soyez avertis : le chasser n'est pas légal partout! Dans le comté de Skamania, dans l'état de Washington, Bigfoot est protégé par des  législations spéciales. Depuis 1969, la loi vise surtout à éviter que des chasseurs trop enthousiastes ne fassent feu sur un autre humain en le méprenant pour le gros animal mythique. Toutefois, si vous deviez débusquer et faire feu sur Sasquatch, vous risquez 1000$ d'amende et cinq ans de prison.

Au Texas, toutefois, chasser Sasquatch est parfaitement légal, puisqu'il n'est pas listé parmi les animaux protégés. Gardez cela en tête lorsque vous planifierez vote prochain voyage de chasse au yéti!