Buzz et trouvailles

Les blondes ont plus de plaisir... depuis la Préhistoire

(Getty Images)Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les blondes étaient si populaires? Longtemps avant qu'on ne veuille être blonde pour imiter les stars, le meilleur exemple étant l'intemporellement délicieuse Marilyn Monroe, les femmes ont « inventé » la chevelure blonde au cours de la préhistoire dans l'espoir d'attirer l'un des rares mâles reproducteurs disponibles.

Le Dr. Peter Frost, de l'université Laval à Québec, explique qu'au cours de l'Ère de glace, puisque les humains devaient voyager de longues distances pour trouver du gibier dans des conditions très difficiles, la race humaine avait plus de mal à se reproduire. De nombreux mâles mourraient en quête de nourriture, laissant derrière eux plusieurs femmes qui devaient donc se battre pour l'attention des rares chanceux qui survivaient.

Il explique qu'à cette époque, nos ancêtres avaient presque tous les cheveux foncés, et que l'apparition des cheveux blonds est en fait l'évolution naturelle des femmes qui devaient se démarquer des autres pour se trouver un partenaire. Les hommes des cavernes étant de fervents amateurs d'objets brillants, les blondes se voyaient prisées par ces chers gros poilus avides d'un peu d'exotisme. Les cheveux blonds étant simplement plus rares, ils étaient donc considérés comme plus attirants.

Fait intéressant : ce serait autour de cette même période que la polygamie chez les humains préhistoriques serait devenue moins populaire, puisque la pénurie d'hommes et les conditions de vie très difficiles faisaient des familles nombreuses un luxe qu'on ne pouvait pas se permettre avec des ressources aussi limitées.

Les blondes se seraient donc répandues après avoir fait leur apparition, et demeurent encore aujourd'hui en minorité. « Plus une couleur de cheveux est commune, moins on la préfère, explique le Dr. Frost à Discovery News. C'est comme un effet de nouveauté. La seconde où on devient ordinaire, on n'a plus le même attrait. On cherche donc à être un peu différent et à accrocher l’œil. »

Cet effet de nouveauté et d'exotisme expliquerait donc que plus de femmes se teignent en blond en Amérique Latine, par exemple, où la majorité des gens ont les cheveux foncés, alors que dans les pays nordiques, où les blondes sont légion, les femmes choisiront plutôt de foncir leurs cheveux.

La popularité des blondes serait aussi due au fait qu'on associe le blond avec la jeunesse, puisque les enfants le sont souvent et que la couleur perdure un peu longtemps chez les filles que chez les garçons. Se teindre en blond ou être attiré par les blondes signifierait donc que nous avons soif de jeunesse et de fécondité éternelle, ce qui n'est une surprise pour personne.

Nous ne changerons donc jamais!