Buzz et trouvailles

Le suicide virtuel enfin à portée de main!

(Getty Images/Peter Dazeley)Vous en avez assez de perdre vos journées entières à espionner des gens dont vous n’avez rien à cirer sur internet? Assez de vivre votre vie en fonction du tweet que vous allez pouvoir rédiger pour vanter votre existence palpitante à un tas d’inconnus? Assez de vous faire retrouver par des gens ennuyants du secondaire qui ne comprennent pas que quelqu’un qui ne leur a pas retourné un seul appel en vingt ans n’en a tout simplement pas envie? Vous désirez vous attirer de l’attention et des supplications en supprimant toute votre vie virtuelle pour ensuite y revenir, honteux, trois semaines plus tard?

Vous serez heureux d’apprendre qu’il existe un site parfait pour vous aider à vous suicider virtuellement! En effet, Web 2.0 Suicide Machine est un script qui, à votre demande, se chargera de supprimer tous vos amis et contacts sur Facebook, Twitter, MySpace et LinkedIn, de rédiger un message expliquant que vous avez commis un suicide 2.0, et finalement de supprimer toute trace de vous sur ces sites qui envahissaient (et définissaient) jusque-là votre vie. Vos comptes ne seront pas supprimés, mais les mots de passe y seront changés, tous vos contacts, tweets, informations, statuts, commentaires, publications et photos seront supprimés, ainsi que tous vos groupes, pages et applications. Votre compte sera introuvable par la recherche, et vous ne serez plus capable de le réactiver.

Web 2.0 Suicide Machine fait l’apogée romantique de la « vraie vie », soit contacter ses amis par téléphone, prendre une marche au parc et apprécier sa vraie vie à nouveau, ce qui améliorerait la qualité de vie de ses utilisateurs de 25%, affirment-ils. Et moi qui pensais qu’on pouvait faire tout cela tout en possédant un compte Facebook…
Que vous soyez nostalgique, profondément ennuyé par votre vie virtuelle ou tout simplement curieux, sachez que si vous débutez un suicide 2.0, il est impossible de l’arrêter! Le script, une fois débuté, se rendra jusqu’au bout et pulvérisera en moins d’une heure votre existence 2.0. Exécutées manuellement, les mêmes opérations vous prendraient 9 heures 35 minutes. Vivement la technologie!

Somme toute, le site est très amusant, que vous le visitiez pour contempler, mettre fin à votre vie 2.0 ou tout  simplement pour y visionner les vidéos très dramatiques et lire les témoignages de suicidés heureux. Qui sait, peut-être allez-vous choisir de vous libérer de ce que Web 2.0 Suicide Machine qualifie de « fausse vie », pour enfin aller renifler les fleurs et savourer un bon vin, sans pour autant publier une photo Instagram de votre coupe sur la table.

Longue vie!