Buzz et trouvailles

La bactérie mangeuse de chair fait une troisième victime en Géorgie

Bobby Vaughn. (Photo : Fox News)Dans la série de plus en plus inquiétante de victimes de fasciite nécrosante dans le sud-est des États-Unis, on trouve maintenant Bobby Vaughn, 32 ans, à qui on a dû retirer deux livres de chair dans l’entre-jambe et le dos après qu’il ait été infecté par la même bactérie qu’Aimee Copeland, 24 ans, et Lana Kuykendall, 36 ans.

Cette fois-ci, c’est en se coupant en tombant d’un arbre que Bobby Vaughn s’est exposé à la bactérie mangeuse de chair, qui a rapidement progressé. Il a raconté son histoire à CBS Atlanta et a révélé qu’il a senti que quelque chose n’allait pas immédiatement après s’être coupé. « Soudainement, je me suis mis à me sentir mal, et je suis allé m’asseoir dans mon camion pour une minute. Je me suis mis à avoir très chaud, puis à vomir, alors nous avons cessé de travailler pour la journée», dit-il.

Lorsque son infection  a progressé, selon ses dires, de la taille d’une arachide à la taille d’un pamplemousse, il s’est rendu à l’hôpital. Il fut transporté d’urgence au bloc opératoire où il dut subir en cinq chirurgies l’ablation de plus de deux livres de chair infectée. « On m’a dit que j’étais à une journée ou deux de mourir ou de me faire amputer des parties entières de mon corps. »

On se souviendra des deux victimes récentes de la même infection, soit l’étudiante Aimee Copeland, 24 ans, d’ailleurs traitée au même hôpital que Vaughn, qui est toujours inconsciente après avoir été amputée d’une jambe, d’un pied et des deux mains, ainsi que de la nouvelle maman Lana Kuykendall, 36 ans, infectée lors de son accouchement, à qui on a dû retirer une grosse partie de la jambe à l’aide de sept chirurgies. Les deux femmes sont en convalescence, dans un état relativement stable bien qu’on les considère toujours dans un état critique.

Bien que les trois cas soient rapprochés, les autorités médicales affirment qu’ils ne sont pas reliés.